11.8 Milliards de Francs CFA pour la lutte contre le braconnage des éléphants et le trafic illicite d’ivoire

Advertisement

Libreville, Mercredi 2 Septembre 2015 (Infos Gabon) – L’accord passé entre l’Etat Gabonais représenté par le Ministre de l’Economie, de la Promotion des Investissement et de la Prospective, Régis Immongault, et la Secrétaire d’Etat Français chargée du Développement et de la Francophonie, Annick Girardin, va permettre d’intensifier la lutte anti braconnage à l’intérieur des Parcs Nationaux.

La lutte contre le braconnage et son corollaire le commerce d’ivoire va prendre une nouvelle dimension telle que préconisé depuis quelques années par les pouvoirs publics au Gabon. Le nouveau contrat passé le 28 Août 2015, en marge de New York Forum Africa (NYFA) 2015 à Libreville, entre Régis Immongault, Ministre Gabonais de l’Economie, de la Promotion des Investissements et de la Prospective, agissant au nom de l’Etat Gabonais, et Mme Annick Girardin, Secrétaire D’Etat Français chargée du Développement et de la Francophonie, représentant l’Agence Française de Développement (AFD), constitue une avancée significative.

La signature de ce partenariat intervient au lendemain de l’arrivée à Libreville d’un contingent comprenant des soldats Britanniques dont la mission est de s’occuper de la formation des Eco-gardes Gabonais dans les techniques de surveillance, de collecte et d’utilisation de matériel.

De facto, il reviendra à l’Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN) en collaboration avec la Direction Générale de la Faune et des Aires Protégés de trouver de nouvelles poches de résistance, afin de combattre efficacement le braconnage sous toutes ses formes tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des Parcs Nationaux.

De grâce, une meilleure coordination des différents services publics impliqués dans la lutte contre le commerce d’ivoire au Gabon doit voir le jour dans le cadre de la Coopération Sous Régionale. Il s’agira d’encourager les populations à veiller scrupuleusement à la protection des éléphants tout en ayant une parfaite connaissance du mode de vie de ces espèces entièrement protégés.

FIN/INFOSGABON/OS/2015

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *