Alain-Claude Bilie By Nze réagit sur l'affaire de La Poste

Accusation sur la faillite de La Poste SA : Le cinglant démenti d’Alain-Claude Bilie By Nze

Advertisement

Libreville, Lundi 20 Février 2017 (Infos Gabon) – Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement dit ne pas se reconnaître dans les accusations portées contre lui et le Premier ministre par l’ancien PDG de la Poste SA, Alfred Mabika Mouyamba.

Suite à un mandat d’arrêt lancé contre lui après un scandale financier ayant conduit La Poste SA à une banqueroute, Alfred Mabika Mouyama est sorti de sa cachette depuis Paris, en France pour rejeter en bloc les faits qui lui sont reprochés.

Dans sa réaction, l’ancien Président Directeur Général de La Poste cite plutôt Emmanuel Issoze Ngondet, l’actuel Premier ministre, et le ministre de la Communication, Alain-Claude Bilie By Nze, parmi ceux-là qui ont trempé dans la faillite de cette structure étatique. Il attribue au porte-parole du gouvernement un trou de pas moins de 400 millions de francs CFA.

«Monsieur Bilie By Nze est l’un des fossoyeurs de la République. En 2006, il prenait l’argent des Comptes chèques postaux (CCP). Il profitait du fait que le chef d’agence qui était en service était de sa province. Nous étions trois à avoir ce dossier : Paul Toungui, alors ministre des Finances, le président Omar Bongo et moi», a affirmé Alfred Mabika.

Dans un cinglant démenti sur les ondes de Radio France Internationale (RFI), Alain-Claude Bilie By Nze tient à dénoncer ce qui parait alors comme un mensonge cousu de fil blanc. Ne se reconnaissant pas d’être associé ni de près, ni de loin à ce scandale financier, il dit regretter les élucubrations vociférées par ce « fossoyeur de la République » à son endroit.

«Je m’attendais à tout, sauf à ce que Monsieur Mabika aille tomber si bas», a-t-il répliqué. «Je ne vois pas en quoi le Premier ministre actuel ou moi serions responsables du trou de 100 milliards», a poursuivi M. Bilie By Nze qui trouve cette accusation «tellement ridicule».

A cet effet, il souhaite vivement que «celui qui était le président directeur général de La Poste puisse répondre devant la justice, plutôt que de chercher de fausses accusations, à essayer de noyer ses responsabilités.»

Un exercice auquel l’ancien PDG de La Poste SA n’est pas prêt à se soumettre. Puisque qualifiant la justice gabonaise de partiale.

Signalons qu’Alain-Claude Bilie By Nze répondra aux questions des journalistes demain, mardi, au cours d’une conférence de presse qu’il va animer.

De son côté, le Premier ministre a annoncé le dépôt d’une plainte contre Alfred Mabika Mouyama.

Signalons qu’Alfred Mabika vient de publier deux livres qu’il a présentés le 16 février 2017 à Paris. «Du cœur à l’ouvrage» et «La Poste au Gabon : Controverses & Manipulations politiques».

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *