Bilie By Nze veut saisir la justice

Accusations de détournement des fonds au Gabon : Bilie By Nze menace de porter plainte

Advertisement

Libreville, Dimanche 5 Mars 2017 (Infos Gabon) – Le ministre de la Communication, Alain-Claude Bilie By Nze entend traîner devant la justice tous ceux l’accusant de présumées malversations des finances publiques à Gabon Télévision et à la Poste S.A.

Il y avait de l’électricité dans l’air vendredi dernier à la maison George Rawiri à Libreville où se tenait la traditionnelle conférence de presse hebdomadaire du ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement. A l’occasion, Alain-Claude Bilie By Nze est sorti de ses gongs pour riposter à l’avalanche de questions relatives à un présumé détournement de plusieurs millions de francs CFA à Gabon Télévision dont il ferait l’objet et à l’affaire Alfred Mabicka d’un montant de 400 millions de francs à la Poste S.A dans laquelle il est également cité par ce dernier d’avoir tapé dans la caisse.

Pris dans un excès de colère, le porte-parole du gouvernement a laissé entendre qu’il allait porter plainte contre les journalistes qui continueraient d’associer son nom au présumé détournement de plusieurs centaines de millions de francs dans ces deux entreprises étatiques.

Il n’a pas du tout apprécié que son nom soit associé à ceux des personnalités poursuivies dans le cadre de l’opération Mamba, opération visant à assainir la gestion des finances publiques. «On n’entend pas une personne devant la justice parce qu’on écrit des choses fallacieuses sur lui. J’ai en tant que ministre de la Communication pris la responsabilité d’aller voir mon collègue de l’Economie pour que Gabon Télévision qui avait un budget de zéro francs CFA puisse bénéficier du budget de l’Etat. Nous avons emprunté de l’argent auprès de BGFI. J’ai signé, le DG de Gabon Télévision a signé, le PCA de Gabon Télévision a signé, le ministre de l’Economie a signé. Cet argent a été payé sur la base des factures. Nous avons travaillé autour de cet argent», a-t-il indiqué.

«Si quelqu’un d’entre vous s’amuse encore à écrire dessus de manière légère et fallacieuse, je porterai plainte contre lui. Il faut que cela soit clair, j’ai assez attendu, maintenant ça suffit», a-t-il prévenu.

«Quant au dossier de la Poste SA, monsieur Macbika pour se défendre a malencontreusement et de manière tout à fait malhonnête indiqué le nom du Premier ministre et mon nom. Je n’ai jamais géré la Poste, je n’ai jamais géré des investissements à la Poste. Là aussi mon avocat, Me Gisèle Eyi est saisie du dossier.

« Nous déposerons plainte pour diffamation contre Monsieur Mabika. Et si l’un de vous s’amuse à écrire de nouveau là dessus, nous irons au tribunal. Il faut que ça s’arrête ! Dans ce pays on considère que Ministre et criminel c’est la même chose. Le criminel est poursuivi pour ce qu’il a fait, le Ministre pour ce qu’il n’a pas fait », a averti Alain-Claude Bilie By Nze, visiblement courroucé.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *