Nicole Assele, ministre gabonais des sports

CAN Gabon 2017 : Les mises en garde du gouvernement

Advertisement

Libreville, Lundi 2 Janvier 2017 (Infos Gabon) – Dans un communiqué, la ministre des Sports met en garde les personnes qui projettent de «saboter» la compétition qu’abrite le pays dès le 14 janvier prochain, la CAN 2017. Nicole Assele, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, a prévenu elle-même dans une déclaration lue à la télévision nationale.

Le coup d’envoi de la 31e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football masculin sera donné le 14 janvier prochain à Libreville, au Gabon. Vendredi, la ministre de la Jeunesse et des Sports a mis en garde les personnes qui projettent de «saboter» la compétition. «Depuis quelques temps, des informations percutantes parfois documentées font état de la préparation active par certains citoyens des actes de boycott» de la CAN, révèle Nicole Assele dans un communiqué lu en personne à la télévision nationale.

Ces actes de sabotage sont projetés par ces citoyens, vraisemblablement des compatriotes à Libreville, Port-Gentil, Franceville et Oyem, affirme la ministre qui s’appuie sur les rapports des services de renseignement assermentés.

Lesdits actes «toucheraient l’ensemble des sites d’attraction retenus tant en dehors qu’à l’intérieur des stades de compétition». Les auteurs de ces «actes blâmables et délictueux» sont identifiés, affirme le membre du gouvernement.

Il s’agit d’«activistes déjà identifiés venant transposer leur frustration politique résultant de leurs échecs électoraux sur le sport en général et le football en particulier». Selon Nicole Assele, ces «pêcheurs en eau trouble» sont dans «le collimateur des forces de défense et de sécurité ainsi que dans le viseur des services de justice compétents pour que force reste à la loi».

Si la ministre se veut menaçante envers d’éventuels fauteurs de trouble, elle garantit la sécurité des délégations et autres amateurs du ballon rond lors de la compétition. «Nous rassurons toutes les délégations des équipes participantes, tous les férus du football et tous les touristes attendus lors de la CAN (…) que nous prendrons toutes les dispositions sécuritaires nécessaires à leur quiétude tout au long de la compétition et au-delà, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des stades».

Le football étant un «facteur d’amitié et de cohésion légendaire entre les peuples», Nicole Assele lance ainsi un «appel patriotique» à tous les Gabonais pour que «la raison et le bon sens prévalent au nom de la tradition de terre de paix et d’hospitalité qui collent à l’image» du Gabon.

FIN/INFOSGABON/PNN/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *