Un fonds pour le conflit homme-faune

Coexistence homme-faune au Gabon : La Banque mondiale débloque plus de 5 milliards de francs CFA

Advertisement

Libreville, Mercredi 5 Avril 2017 (Infos Gabon) – L’institution de Bretton Woods veut soutenir le gouvernement dans la pacification de la cohabitation entre communautés riveraines et populations animales.

Dans l’optique de contribuer à la réduction des conflits homme-faune et à l’amélioration d’une co-existence pacifique entre les deux parties, la Banque mondiale vient d’annoncer le lancement d’un fonds de protection des éléphants.

D’un montant de 9,5 milliards de francs CFA, cette enveloppe devra servir à pacifier les rapports entre les communautés riveraines dont les cultures sont en permanence dévastées et les pachydermes à l’origine de ces destructions.

L’importante annonce s’est faite sous l’égide du gouvernement et de Global Wildlife Program (GWP), en marge des travaux de la Conférence internationale sur la réduction des conflits homme-faune en cours (du 4 au 7 avril 2017) au Gabon.

Principal bénéficiaire de ces financements, le parc de la Lopé où les conflits homme-faune sont récurrents. Il est donc question de trouver des stratégies visant à réduire ces rivalités entre communautés riveraines et population animale.

«Cette problématique complexe menace sérieusement la survie de nombreuses espèces en danger ainsi que la sécurité et la durabilité des moyens de subsistance des communautés en Afrique et en Asie», souligne le communiqué que nous avons reçu.

«Ces mesures sont primordiales pour l’avenir des éléphants des forêts d’Afrique centrale et pour dynamiser l’économie rurale du Gabon», déclare la Banque mondiale. L’institution de Bretton Woods déplore cependant qu’environ 90% d’éléphants peuplant les forêts gabonaises font annuellement les frais d’un braconnage sauvage.

«Face aux menaces constantes des braconniers, les éléphants migrent vers le sud et entrent en conflit avec les communautés villageoises», affirme Claudia Sobrevila, responsable de programme du GWP.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *