Ali Bongo Ondimba ( 4ème session sur les changements climatiques)

Conseil National Climat : Quid de la mise en place d’un cadre réglementaire et institutionnel ?

Advertisement

Libreville, Dimanche 22 Novembre 2015 (Infos Gabon) – La quatrième session du Conseil National Climat (CNC) s’est tenue, jeudi 19 novembre 2015, à Libreville, en présence du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba. Pour une meilleure garantie de l’effectivité de cette plateforme appelée à contribuer efficacement à la lutte contre les changements climatiques au Gabon, le Président gabonais a instruit le Premier ministre, Pr Daniel Ona Ondo, de suivre minutieusement ce dossier.

A l’ouverture jeudi de la quatrième session du Conseil National Climat, le Président de la République, Ali Bongo Ondimba a tracé la voie à suivre pour dynamiser la politique gabonaise en matière de lutte contre les changements climatiques pour une meilleure garantie de l’activité économique du pays, et la sécurité environnementale : Forêts ; Mines ; Pétrole ; Agriculture ; Habitat, etc.

« Ce travail collectif encourage tous ceux qui y ont contribué à poursuivre l’ouvrage afin de doter notre pays d’un outil de prise de décisions informées pour orienter nos efforts de mise en valeur de l’espace et des ressources vers la satisfaction des besoins des populations », a-t-il argumenté.

Etienne Massard présente la réalité du changement climatique au GabonRappelant au passage l’enjeu qui consiste à assurer un développement des activités agro-industrielles, minières et pétrolières, et qui doit préalablement tenir compte des spécificités de l’environnement naturel, Ali Bongo Ondimba a demandé au Premier ministre de créer un cadre institutionnel approprié.

« Dans un contexte national marqué par un couvert forestier de 88%, c’est une démarche d’optimisation de l’usage des terres et des ressources qui nous permettra de concilier de façon responsable nos objectifs de développement avec notre engagement de réduire de moitié nos émissions à effet de serre à l’horizon 2050 », a-t-il fait remarquer .

S’agissant de la prochaine rencontre de Paris (COP21), le Chef de l’Etat a réaffirmé la position du Gabon devant la solution que doit apporter l’humanité au défi complexe qu’est le changement climatique.

« Grâce à notre engagement en faveur de la lutte contre les changements climatiques, le Gabon s’est doté d’un outil, de technologie et d’institutions pour mettre à sa portée l’atteinte d’objectifs de développement plus propres et plus rationnels », a ajouté le Chef de l’Etat.

A la fin, Ali Bongo Ondimba a demandé aux pays industrialisés de mutualiser leurs efforts pour soutenir les pays africains en proie aux effets causés par les changements climatiques.

FIN/INFOSGABON/PM/2015

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *