Côte d’Ivoire : 195000 écoliers du CM2 n’ont pas terminé leurs études

Advertisement

Libreville, Dimanche 22 Mai 2016 (Infos Gabon) – Le milieu scolaire des élèves et étudiants de la Côte d’Ivoire semble critique. C’est le constat du ministre ivoirien de l’enseignement technique et de la formation, Paul Koffi. Il se plaint du nombre d’élèves et d’étudiants qui sont exclus du système éducatif. Chaque année 195000 écoliers du CM2 ne parviennent pas à terminer les études.

Le gouvernement de la Côte d’Ivoire a un défi énorme sur le marché de l’emploi. Un combat que le président Alassane Ouattara doit engager pour rectifier le tir avant qu’il ne soit tard. « Ceux-là quand on additionne le stock aujourd’hui, plus les analphabètes on est à plus de 4 millions de jeunes », explique Paul Koffi, le ministre ivoirien de l’enseignement technique et de la formation. Selon lui, c’est un défi pour le gouvernement ivoirien et d’après lui, il est sur le marché de l’emploi.

« C’est au total près de 195 000 écoliers du CM2, d’élèves des classes de 3ème et de terminales dans le secondaire et d’étudiants du supérieur n’ayant pas achevé leurs études qui sont rejetés par le système scolaire », explique le ministre.

Compte tenu de tout cela, suggère-t-il à son gouvernement « l’un des palliatifs pour juguler ce fort taux d’échecs scolaires en Côte d’Ivoire est d’arriver à une complémentarité effective entre les deux systèmes d’enseignement que sont l’éducation nationale et la formation technique et professionnelle ».

Pour Paul Koffi, son collègue de l’éducation nationale a accepté le principe et « nous allons traduire cela bientôt en acte concret ». Il se dit convaincu que le gouvernement d’Alassane Ouattara mettra tous les atouts pour corriger les failles. Il a même dit « que le gouvernement ivoirien entend faire en sorte qu’un enfant qui sort du CM2 puisse avoir la possibilité, s’il n’est pas orienté au collège de rentrer à l’enseignement technique ou professionnel ».

Le ministre de l’Enseignement technique et de la formation a son ambition de faire dudit secteur un ordre d’enseignement de premier choix.

FIN/INFOSGABON/GM/2016

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *