Lambert Noël Matha annonce l'enquête

Décès d’un ressortissant burkinabé au Gabon : Le gouvernement ouvre une enquête à Franceville

Advertisement

Libreville, Mercredi 8 Mars 2017 (Infos Gabon) – Cette enquête va permettre de faire la lumière sur le décès d’Issoufou Bonca et d’établir les responsabilités des uns et des autres.

Le ministère de l’Intérieur, de la Sécurité et de l’Hygiène publiques, chargé de la Décentralisation et du Développement local a annoncé l’ouverture d’une enquête, suite au décès d’Issoufou Bonca.

De nationalité burkinabè, cet homme de 30 ans a perdu la vie à Franceville lundi dernier après des sévices corporels dans un commissariat à la suite de son interpellation. La victime qui exerçait comme veilleur de nuit était accusé de vol présumé de la somme de 2 millions de francs CFA aux dépens de son employeur.

Afin d’établir les responsabilités dans ce meurtre, le ministère de l’Intérieur dit avoir diligenté une enquête préliminaire qui a permis l’interpellation hier, mardi, du capitaine Thérence Afounouna, enquêteur en service au commissariat de police de Franceville.

Dans un communiqué rendu public le même mardi, le ministère de l’Intérieur annonce le déferrement prochain de cet officier devant les tribunaux compétents, condamne ces dérives, présente les condoléances du gouvernement à l’ensemble de la communauté burkinabè établie au Gabon et appelle à la retenue, en attendant les conclusions de l’enquête ouverte à cet effet.

En matinée, la ville de Franceville a connu une ambiance particulièrement tendue. De nombreux ressortissants burkinabè ont battu le pavé pour dénoncer les mauvaises pratiques dont seraient victimes nombre de leurs compatriotes au Gabon de la part des forces de l’ordre. Notamment Issoufou Bonca qui aurait été torturé dans les locaux de la police.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *