Les membres de la commission adhoc du dialogue national

Dialogue politique au Gabon : Un rendez-vous aux multiples enjeux

Advertisement

Libreville, Mardi 28 Mars 2017 (Infos Gabon) – Les pourparlers voulus par Ali Bongo Ondimba qui débutent ce mardi 28 mars, plancheront sur la Commission électorale, l’encadrement des mandats présidentiels, le code électoral et le découpage électoral.

Dans l’entretien accordé la semaine dernière à nos confrères français du journal Le Monde, le Premier ministre, chef du gouvernement a su planter le décor en indiquant clairement les enjeux de cette rencontre qui s’achève le 10 mai prochain.

En toute honnêteté, Emmanuel Issoze Ngondet soutient que ce rendez-vous qui est à la fois un impératif et une opportunité, doit permettre au pays de tourner la page si et seulement si les uns et les autres y mettent un peu du sérieux et prennent conscience des conséquences de la crise actuelle.

«Un impératif, car il n’y a pas d’alternative crédible pour permettre au Gabon de sortir de la situation tendue qui a prévalu au lendemain de la présidentielle. Il faut bien que les acteurs politiques discutent sans tabou de tous les sujets qui fâchent. Ce dialogue est aussi une opportunité, car il n’y a pas meilleur moment pour discuter de nos institutions politiques. Ceux qui ont tort sont ceux qui refusent de prendre part au processus», a-t-il affirmé.

Cette sortie du Premier ministre remet au goût du jour l’impératif pour le peuple gabonais de se réconcilier d’avec lui-même à travers un vivre-ensemble permanent. Pour lui, il est temps qu’après ces longs mois de mésentente, de haine et de divisions, que les Gabonais marquent un temps d’arrêt pour faire la paix et sortir de cet engrenage.

Le dialogue politique tant attendu de tous a comme principaux centres d’intérêt, les réformes liées au fonctionnement des institutions chargées des élections, comme la Cour constitutionnelle ou la Commission électorale; l’encadrement des mandats présidentiels; le Code électoral et le découpage électoral. Pour les organisateurs, les résolutions qui en découleront devront redynamiser la vie politique et institutionnelle du pays. Pour le plus grand bien tous.

FIN/INFOSGABON/PM/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *