Exploitation du manganèse au Gabon : L’unité de Biniomi est fonctionnelle

Advertisement

Libreville, Mercredi 10 Mai 2017 (Infos Gabon) – Le président Ali Bongo Ondimba a inauguré lundi l’usine de la Nouvelle Gabon Mining SA près de Franceville.

En quittant lundi Biniomi, localité située à environ 15 km de Franceville dans la province du Haut-Ogooué où il est allé procéder à l’inauguration de l’usine d’exploitation et de transformation de manganèse de la Nouvelle Gabon Mining SA (Noga Mining ou NGM), filiale de la firme indienne Coalsale Group, le président de la République n’a pas caché sa satisfaction en voyant cette unité industrielle entrer en service.

«Avec cette nouvelle mine de manganèse, et d’abord avec la mise en exploitation de celles de Moanda et de Ndjolé, nous ambitionnons de devenir le premier exportateur mondial de manganèse», a déclaré Ali Bongo Ondimba.

Le chef de l’Etat avait à ses côtés, le Premier ministre, des membres du gouvernement, la présidente de la Cour constitutionnelle et le Président Directeur Général de la Noga Mining qui ont assisté à une présentation PowerPoint de l’usine avant la visite des installations.

D’une capacité de production de 300 000 tonnes par an, la nouvelle unité a nécessité une mobilisation de plus de 61 milliards de francs CFA pour sa construction et emploie 245 personnes dont 204 sont des locaux.

«Il est important que nos compatriotes puissent ne pas être de simples spectateurs du développement de leur pays», s’est réjoui le chef de l’Etat. Par la suite, le président de la République et les responsables de la Nouvelle Gabon Mining ont paraphé le Pacte des actionnaires.

«Je salue ce partenariat public-privé car depuis quelques années, vous constatez que c’est la formule qui gagne. L’Etat en partenariat avec des investisseurs qui eux viennent de loin investir leurs ressources, donc à ces investisseurs nous devons apporter des projets de qualité, une main d’œuvre de qualité et une participation de qualité. Aujourd’hui, vous constatez que c’est encore un exemple de partenariat public-privé avec des investisseurs indiens qui a bien fonctionné», a poursuivi Ali Bongo Ondimba.

L’inauguration de cette nouvelle usine de valorisation du minerai de manganèse dans le Haut-Ogooué intervient deux ans seulement après celle du Complexe métallurgique de Moanda (C2M) en 2015. Elle vient ainsi renforcer l’industrialisation du secteur minier gabonais.

Avec l’implantation de l’Ecole des mines et de métallurgie de Moanda (E3M) mise en service en 2016, le bitumage des voies routières de la province et la construction du barrage hydroélectrique de Poubara qui alimentera d’ici la fin de l’année l’usine NGM, le gouvernement gabonais ambitionne de faire de l’axe Moanda-Franceville un cluster manganèse de rang mondial.

Le président de la République avant de prendre congé des lieux, a réitéré sa ferme volonté de voir les produits gabonais subir une transformation locale afin d’avoir des produits à forte valeur ajoutée sur les marchés internationaux.

FIN/INFOSGABON/PM/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *