Le président fédéral Yvon Patrick Medoua, donnant quelques explications

FEGABAB : Les bilans moral et financier adoptés contre toute attente

Advertisement

Libreville, Mardi 3 Janvier 2016 (Infos Gabon) – Les rapports moral et financier de la dernière assemblée générale ordinaire statutaire du mandat de quatre ans accordé depuis 2013 au bureau exécutif de la Fédération gabonaise de Basket Ball (FAGABAB) dirigée par Yvon Patrick Medoua Nze, ont été adoptés vendredi 30 décembre par les délégués à un taux de 78%, alors que l’on pressentait la destitution du président fédéral, avant les débats.

Annoncée comme l’assemblée générale ordinaire qui devait destituer le président de la Fédération gabonaise de basket-ball (FEGABAB), pour sanctionner un mandat que plusieurs langues ont estimé négatif, il n’en a rien été. Au sein du bureau exécutif, certains membres comme l’ex- secrétaire général, Aimé Engone, ont démissionné pour se porter candidat à la prochaine élection.

Yvon Patrick Medoua Nze a réussi à renverser la situation à sa faveur à quelques minutes de l’adoption des rapports moral et financier. La stratégie des détracteurs du président Medoua Nze était que les 2/3 des délégués votent contre les deux bilans et qu’il soit destitué séance tenante.

Après plusieurs interruptions de débats et divers conciliabules entre les présidents des neuf ligues provinciales et les responsables des associations, le bilan moral a été adopté à 85% et le bilan financier à 71%, soit un taux global de 78%. Si le rapport financier n’a pas été distribué à la presse, en revanche le rapport moral l’a été. La FEGABAB, durant son mandat de quatre ans, s’est concentré sur sept missions. Elle estime avoir répertorié 1670 licenciés.

Cette saison en terme de formation, la Direction technique nationale a organisé à leur demande une formation de Young coaches pour les étudiants de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS). La FEGABAB a aussi organisé du 25 au 26 mai dernier, à Libreville, un championnat national de jeunes, qui a regroupé six ligues. Elle a organisé la Coupe du Gabon à Libreville du 22 au 26 juin dernier, où le Stade Mandji a perdu son titre aux dépens de Manga BB. Et l’équipe nationale des moins de 18 ans (U18), a pris la 10ème place sur 11, à l’Afrobasket juniors, tenu à Kigali, au Rwanda, du 14 au 31 juillet dernier.

Yvon Patrick Medoua a estimé que les objectifs qu’il s’était fixé en arrivant en 2013 à la fédération, à savoir sortir le basket-ball gabonais de la léthargie, donner une vision au basket-ball gabonais à l’échelon internationale, et être leader de la zone 4, ont été atteint.

Aujourd’hui, le Gabon est leader de la zone 4 en garçons et en filles, 7ème africain en dames, et 8ème en hommes, alors qu’il était la lanterne rouge du classement africain en 2013, c’est -à-dire la risée de l’Afrique, en 54ème position !

Il voudrait que ce bond qualitatif et quantitatif soit poursuivi, mais en passant par la formation des fondamentaux au sein des petites catégories.

Il dit s’être préparé à déjouer à toutes les embûches que lui seront posées lors l’assemble générale élective prévue le 8 janvier prochain. « Je me suis préparé. Là, je ne peux pas vous dire le nombre de pièges qu’on m’a posé pour que l’assemblée générale rejette les rapports moral et financier. Mais quand essayez d’expliquer ce qui se fait les gens commencent à comprendre et ont compris quelque chose depuis que j’ai fait le tour de certaines ligues », a-t-il affirmé.

FIN/INFOSGABON/EP/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *