Le ministre de la Fonction publique, Jean-Marie Ogandaga

Fonction publique au Gabon : Vers une gestion plus efficace des agents de l’Etat

Advertisement

Libreville, Vendredi, 8 Septembre 2017 (Infos Gabon) – Le dispositif en gestation devrait corriger les différentes lacunes et confusions décriées dans le management des ressources humaines au sein des différentes administrations.

Le gouvernement gabonais ambitionne de mettre sur pied dans les tout prochains mois un Système intégré de gestion des ressources humaines (SIGRH) de l’Etat. Telle est la trame des travaux qui réunissent depuis lundi et ce jusqu’à vendredi à Libreville experts de la Banque mondiale conduits par Madame Catherine Laurent, et hauts cadres du ministère de la Fonction publique, de la Modernisation du service public, chargé de la Réforme de l’Etat.

Pour le chef de ce département ministériel, le Système intégré de gestion des ressources humaines qui est un outil très important, devrait davantage contribuer à une gestion plus efficace des ressources humaines de l’Etat. D’après Jean-Marie Ogandaga, avec ce nouveau dispositif, l’on pourra désormais faire le distinguo entre agents de l’Etat ayant le statut de fonctionnaires et les autres.

Pour le gouvernement gabonais, il est question de rendre plus cohérente la gestion des informations sur les personnels de l’Etat au sein des différents départements ministériels. «Le système d’information actuel est très parcellaire. Chaque administration, chaque département a son information. Ce qui fait que lorsque vous souhaitez avoir une information précise, vous ne l’avez pas», déplore Jean-Marie Ogandaga.

Raison pour laquelle il souhaite de tous ses vœux l’avènement du SIGRH pour corriger ces différentes imperfections et autres lacunes. L’objectif final pour le ministère de la Fonction publique est de «mettre à la disposition du grand public et du Gabonais lambda les meilleurs services qui soient».

Ce nouveau système vise donc à intégrer les données du Fichier Unique de Référence (FUR) conçue pour la gestion de la solde dans un modèle global de gestion rationnelle des effectifs des agents de l’Etat.

Question de montrer à l’opinion que le Prix panafricain du service public (PPSP) obtenu en juillet dernier au Maroc dans la catégorie «Innovation et amélioration de la qualité du service public» est loin d’être une simple fantaisie.

Le ministère de la Fonction publique qui s’est engagé ces derniers temps dans des réformes réussies, est, avec trois autres départements dont le Budget, l’Economie et l’Investissement, chargé de l’élaboration du Plan de Relance Economique (PRE) conclu avec les institutions de bretton woods.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *