Le DG Alain Ndjoubi Ossamy et la douane gabonaise

Gabon : Alain Ndjoubi Ossamy en prison

Advertisement

Libreville, Vendredi 3 Mars 2017 (Infos Gabon) – Le directeur général des Douanes et des droits indirects, Alain Ndjoubi Ossamy, est incarcéré à la maison d’arrêt de Libreville pour détournement de fonds et faux en écriture.

L’opération mains propres baptisée «Mamba» vient de prendre dans son filet une autre grosse baleine de la République. Alain Ndjoubi Ossamy est incarcéré depuis mercredi dernier à la prison centrale de Libreville, communément appelée «Sans famille».

Interpellé le 26 février dernier, le directeur général des Douanes et des droits indirects est inculpé de détournement de fonds publics et de faux en écriture. Il y a été placé sous mandat de dépôt par un juge d’instruction.

D’après Steeve Ndong Essame Ndong, procureur de la République près le tribunal de Libreville, l’un de ses adjoints a été inculpé pour «complicité de détournement», mais laissé en liberté provisoire.

L’interpellation et l’incarcération d’Alain Ndjoubi Ossamy rallongent ainsi la liste des personnalités gabonaises jetées en prison dans le cadre de la lutte contre les détournements de deniers publics.

Il va ainsi rejoindre à «Sans famille», deux autres pontes du régime. Etienne Dieudonné Ngoubou, l’ancien ministre du Pétrole, démis de ses fonctions début janvier, et Magloire Ngambia, ancien tout-puissant ministre de l’Economie d’Ali Bongo Ondimba jusqu’en 2015, poursuivis pour les mêmes faits.

Jean-Emmanuel Ndoutoume, directeur général adjoint des Douanes, a été chargé d’assurer l’intérim du DG. C’est le ministre de l’économie, Régis Immongault, qui l’a annoncé dans une note circulaire.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *