Ali Bongo Ondimba et les journalistes le 3 mai 2016

Gabon : Ali Bongo invite les journalistes à un sursaut éthique favorable aux faits

Advertisement

Libreville, Mercredi 4 Mai 2016 (Infos Gabon) – Le Gabon à l’instar de la communauté internationale a célébré la journée mondiale de la liberté de la presse. Le Président Ali Bongo Ondimba a souhaité célébrer cette journée avec la presse. C’est ainsi qu’il a reçu au palais une soixantaine de représentants des médias gabonais.

Lors d’un échange informel avec les journalistes, producteurs et éditorialistes, le Chef de l’Etat a invité la corporation à un sursaut éthique favorable aux faits et non pas aux calomnies. « Les journalistes doivent jouer un rôle pour apaiser les tensions avant, pendant et après les élections. Afin que triomphe l’égalité des chances au sein d’une société libre, apaisée, fondée sur la méritocratie et non pas sur les privilèges indus, a souligné Ali Bongo Ondimba.

Le Gabon connaît la paix, « et chacun d‘entre nous doit faire sa part pour la préserver ». Comme on décide, en conscience, de mesurer ce qui est à perdre et à gagner. « Autant la démocratie ne peut être viable sans une presse libre et indépendante, autant cette même démocratie est en danger lorsque la presse n’est pas capable de responsabilité ».

Droit à l’information, rigueur professionnelle – « informer c’est dire les faits, rien que les faits » -, engagement du Premier citoyen à favoriser l’amélioration continue du système et du processus électoral pour que la présidentielle et les législatives soient « encore plus libres et plus transparentes », un rappel aux valeurs essentielles.

La Journée mondiale observée au Gabon et tout autour du monde en 2016 cherche à faire progresser la liberté de la presse, ainsi qu’un environnement propice à la pratique du journalisme en toute sécurité. Dans un discours prononcé au nom de l’ensemble de la profession, Jean-Pascal NDong Obiang, président du Comité directeur de la section gabonaise de l’Union internationale de la presse francophone (UPF), s’est félicité des libertés acquises par les médias gabonais tout en identifiant des progrès à accomplir, tant au niveau de la presse elle-même que du côté des autorités.

Afin de prolonger la réflexion et d’amplifier la feuille de route issue de la conférence ‘Quand les médias créent la paix’ devant laquelle le Président de la République était intervenu fin janvier, le Ministère de la Communication et l’UNESCO proposent une série d’ateliers thématiques à la maison Georges Rawiri. Pour faciliter l’engagement professionnel et le travail de la presse gabonaise à l’heure du numérique, des formations – a confirmé le Chef de l’Etat – seront mises en place dès le mois prochain grâce au concours des organisations multilatérales.

FIN/INFOSGABON/PM/2016

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *