Bruno Ben Moubamba Gabon

Gabon : Bruno Ben Moubamba, fervent soutien d’Ali Bongo Ondimba

Advertisement

Libreville, Mercredi 12 Avril 2017 (Infos Gabon) – L’ancien opposant demande aux Gabonais de tourner la page de la crise post-électorale et de soutenir le chef de l’Etat.

Le candidat malheureux à la dernière élection présidentielle invite les Gabonais à soutenir le président de la République dans son action. Le président de l’Alliance pour le changement et le renouveau (ACR) semble avoir (définitivement) rangé sa langue vipérine et ses propos orageux d’antan pour s’aligner derrière le chef de l’Etat. Le pourfendeur d’hier est aujourd’hui le fervent défenseur d’Ali Bongo Ondimba.

Bruno Ben Moubamba qui a pris part mardi à l’inauguration de l’usine de transformation de l’huile de palme de Mouila aux côtés du président de la République a fait une sortie pour le présenter comme un visionnaire. «J’ai vraiment réalisé que le président Ali Bongo est sans doute un visionnaire incompris dans son pays», ajoute le rival d’hier devenu vice-Premier ministre.

Pour l’ancien opposant radical, les Gabonais doivent «accepter» Ali Bongo Ondimba comme leur président. Exit donc la période où le locataire du palais de bord de mer était présenté par ce dernier comme étant le fossoyeur de la République.

«Nous avons été nombreux à critiquer le chef de l’Etat, moi y compris. Aujourd’hui, on se rend compte avec la chute des prix du pétrole que la diversification de l’économie aura été un bon choix stratégique», déclare M. Moubamba.

«En dépendant uniquement des hydrocarbures, la situation aurait été plus difficile pour notre pays», a alors déclaré celui qui est arrivé en troisième position à la présidentielle du 27 août dernier.

Dans ce revirement, Bruno Ben Moubamba dit être allé convaincre la diaspora radicale à regarder la crise post-électorale dans le rétroviseur et à prendre langue avec Ali Bongo Ondimba.

FIN/INFOSGABON/FM/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *