Jean Fidèle Otandault

Gabon : Ce que Jean-Fidèle Otandault a changé au ministère du budget

Advertisement

Libreville, Mercredi 13 Septembre 2017 (Infos Gabon) – Le nouveau chef de ce département vient d’instaurer la désignation par appel à candidature de certains hauts responsables financiers au sein de l’administration publique.

Rien ne sera plus comme avant dans les différents départements ministériels, chefs-lieux de province du pays et à l’étranger en ce qui concerne la nomination de certains hauts responsables chargés des questions financières. Les directeurs centraux des Affaires financières (DCAF), les contrôleurs budgétaires (CB) et les contrôleurs budgétaires adjoints (CBA) ne seront plus directement nommés en Conseil des ministres, mais plutôt à la suite d’un appel à candidature.

Ainsi en a décidé Jean-Fidèle Otandault, ministre d’Etat, ministre du Budget et des Comptes publics qui entend mettre un terme aux nominations fantaisistes et politiques qui n’obéissaient pas dans la plupart des cas aux critères de compétence. Il est question pour le tout nouveau patron de ce département ministériel d’instaurer une gestion efficiente et transparente des fonds publics au sein des administrations concernées.

Le concours lancé s’adresse aux agents publics relevant des corps des administrateurs économiques et financiers.

Les DCAF sont appelés à conseiller et assister les ordonnateurs dans l’exécution du budget, élaborer et mettre à jour le tableau de bord budgétaire. Ils seront également chargés du suivi de la gestion du patrimoine et devront tenir la comptabilité de leur administration à laquelle ils sont attachés.

Quant aux CB et CBA, ils seront chargés de l’analyse de la soutenabilité budgétaire, devront apprécier et viser la programmation budgétaire initiale. Dans le cadre des dialogues de gestions périodiques, ils se chargeront de la signature des actes relatifs aux dépenses publiques, informer et conseiller les gestionnaires de crédit et les ordonnateurs.

Selon le communiqué signé de Yolande Nyonda, secrétaire général du ministère du Budget et des Comptes publics, les postulants à ces différents postes devront avoir au moins 7 ans d’expérience en qualité d’agent public permanent ou contractuel de la catégorie A1; relever des corps des administrateurs économiques et financiers, des administrateurs civils ou des inspecteurs des finances; posséder des compétences avérées en matière budgétaire et financière.

Parmi les pièces à verser au dossier de candidature, les postulants devront fournir un curriculum vitae détaillé, un extrait de casier judiciaire, une lettre de motivation et des références à adresser à Madame le secrétaire général du ministère du Budget et des Comptes publics au plus tard le 22 septembre prochain à 15h30.

Au sein de ce département ministériel, l’on souligne que cette réforme qui n’est pas la seule, devrait favoriser une saine émulation et la méritocratie telles que prônées régulièrement par le président de la République, Ali Bongo Ondimba.

FIN/INFOSGABON/FM/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *