Gabon : Des hommes d’affaires chez Ali Bongo Ondimba

Advertisement

Libreville, Vendredi 10 Mars 2017 (Infos Gabon) – Le chef de l’Etat a accordé une série d’entretiens aux opérateurs économiques chinois, turc et malaisien, un jour après la première session du Haut conseil pour l’investissent.

On a abondamment parlé affaires mercredi au palais du bord de mer de Libreville. Le président Ali Bongo Ondimba a accordé une série d’audiences à des opérateurs économiques chinois venus explorer les possibilités d’affaires au Gabon à la faveur de l’organisation de la première session du Haut Conseil pour l’investissement (HCI).

Le chef de l’Etat a ainsi reçu tour à tour Zhang Longying, Président Directeur Général de China State Construction Engineering Corporation, géant chinois du bâtiment et des travaux publics, Liu Jun, directeur général pour l’Afrique de China Communications Construction First Highway Engineering, groupe spécialisé dans les infrastructures de transport, Fan Yunlong, président de Tebian Electric Apparatus, un des leaders mondiaux des grands équipements du secteur électrique et Tang Jun, président de la division internationale de Shanghai Construction Group, un géant chinois des infrastructures industrielles, sportives et de transport.

Ali Bongo Ondimba et ses hôtes ont abordé les questions liées au climat des affaires, aux opportunités d’investissement qu’offre le Gabon et de croissance.

Deuxième puissance économique mondiale, la Chine constitue un meilleur partenaire pour le Gabon dont la relance économique est pour l’heure la principale priorité. Avec une trentaine d’entreprises en activité au Gabon, l’Empire du milieu a vu le volume de ses échanges commerciaux multiplié par cinq au cours des huit dernières années pour atteindre 1,77 milliards de dollars.

La Chine se positionne désormais comme le troisième fournisseur du Gabon avec un volume d’importations de 8,6% et son premier client avec un volume d’exportations égal à 14,2%. En décembre dernier, au cours de sa visite d’État en Chine, le président de la République avait souligné «l’entière disponibilité du Gabon pour accueillir davantage d’investissements directs chinois dans les domaines agricole, touristique, industriel et bancaire, entre autres».

Par la suite, le chef de l’État s’est entretenu avec Cemil Kazanci, président du groupe AKSA, leader turc sur le marché des générateurs électriques devenu un équipementier-énergéticien et un acteur agro-industriel aux ambitions mondiales.

La série d’entretiens sera bouclée avec Eric van Mierlo, directeur général de Gabon Wood Industries (Malaisie), entreprise majeure de la filière bois établie dans la Zone économique spéciale de Nkok.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *