Dieudonné Minlama Mintogo, le fondateur du parti (Ensemble Pour la République)

Gabon : « Ensemble Pour la République » voit le jour

Advertisement

Libreville, Lundi 22 Mai 2017 (Infos Gabon) – Ce parti politique créé par Dieudonné Minlama Mintogo ne se situe ni dans l’opposition ni dans la majorité. Son leader, qui est un ancien candidat à l’élection présidentielle du 27 août 2016, ne compte pas rester en marge des prochains défis du Gabon.

A la faveur d’une déclaration qu’il a faite le 20 mai 2017, à Libreville, Dieudonné Minlama Mintogo a annoncé la création de son parti politique : « Ensemble Pour la République » qui rentre dans la droite ligne de l’engagement politique décliné le 20 juin 2015, au Collège Ntchoréré avec son mouvement citoyen la Convention Nationale de l’Interposition.

Même si l’appartenance politique du nouveau parti politique n’a pas été révélée, Ensemble Pour la République est présenté comme une «formation centriste» tout en participant au dialogue politique convoqué par le président Ali Bongo Ondimba.

L’orateur a invité la société civile, les jeunes, les femmes à rejoindre son aventure. «Mon expérience m’enseigne que les grands défis ne se gagnent pas à travers les luttes sectorielles, mais à travers le combat politique. Ensemble nous réussirons».

Dieudonné Minlama Mintogo de faire remarquer que son expérience l’enseigne que la critique stérile et la politique de la chaise vide n’emmènent nulle part. Seuls ceux qui osent comptent.

Le nouveau parti, selon son fondateur, est ouvert à toutes les Gabonaises et Gabonais. «C’est l’espace dans lequel je vous invite à mener le débat politique, économique, moral, culturel, social et sportif», a-t-il précisé.

M. Minlama Mintogo souligne que la classe politique gabonaise est vieillissante. Pour lui, le Gabon a besoin de renouveau, de nouvelles figures, de nouveaux leaders, d’un nouveau leadership pour affronter les défis de l’heure.

Ainsi, son parti politique « Ensemble Pour la République » entend non seulement participer aux prochaines joutes électorales, mais aussi à la gouvernance du pays à tous les échelons avec l’arrivée de nouvelles figures, des jeunes, des femmes et de nouveaux leaders au sein de la classe politique et dirigeante du pays.

Pour Dieudonné Minlama Mintogo, son positionnement procédait du constat de la crise due à la mauvaise gouvernance et à l’incapacité des acteurs politiques à surmonter leurs divergences. Le pays étant plongé dans une situation intenable, il a pris cette résolution de continuer le combat.

Faut-il dire que c’est le même constat de la misère et le désespoir dans lequel vivent les populations qu’il avait décidées de se porter candidat à l’élection présidentielle avec son projet de société «Mes engagements pour un Gabon nouveau».

Fruit de plusieurs compatriotes, ce parti politique « Ensemble Pour la République » prévoit un congrès constitutif dans les tout prochains jours. Ses leaders invitent les différentes couches sociales du pays à rejoindre leur parti.

En ce qui concerne la tenue du dialogue initié par le président Ali Bongo Ondimba, M. Minlama Mintogo s’est dit convaincu qu’à travers ce dialogue les Gabonais vont enregistrer des avancées importantes en matière de démocratie, d’organisation des élections, de l’Etat de droit, de la modernisation de l’Etat et de la réconciliation nationale.

FIN/INFOSGABON/TW/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *