Gabon : Et que le dialogue politique commence

Advertisement

Libreville, Jeudi 2 Février 2017 (Infos Gabon) – Ali Bongo Ondimba a reçu ce jeudi le rapport final du Comité paritaire chargé d’organiser ces assises.

Le président de la République a depuis ce jeudi entre ses mains les conclusions des travaux du Comité paritaire ad hoc chargé de l’organisation du dialogue politique. Sous la conduite du Premier ministre, chef du gouvernement, l’ensemble des membres dudit Comité étaient présents à la cérémonie de restitution à la Présidence de la République.

Dans son propos de circonstance, Emmanuel Issoze Ngondet a tenu à rendre hommage au sens de responsabilité et à l’esprit d’équipe qui ont prévalu au sein de son comité durant les deux semaines de travail. Il a ensuite ressassé les différentes étapes franchies tout au long de cette exaltante mission à lui confiée par le président de la République dans l’intérêt supérieur de la nation. Il s’est agi entre autres de la mise en place du Comité interministériel chargé du dialogue politique; des consultations des partis, regroupements, personnalités et associations politiques; de la mise en place du Comité ad hoc paritaire, chargé de préparer l’organisation du dialogue politique et le déroulement des travaux du Comité paritaire.

Emmanuel Issoze Ngondet ne manquera pas aussi de louer «l’appropriation par les parties prenantes de la vision d’un dialogue politique inclusif, ouvert à l’ensemble des forces vives de notre pays».

Les membres de la commission au palais présidentiel
Les membres de la commission au palais présidentiel

Dans un élan patriotique, chacun des membres du Comité s’est senti concerné par l’avenir du Gabon et a voulu par son dévouement et son abnégation au travail se mettre du bon côté de l’histoire. A en croire le chef du gouvernement, la synergie d’actions qui a prévalu «constitue un cinglant démenti aux prédictions qui soutenaient que le Gabon serait coupé en deux».

D’autant plus que «les acteurs politiques gabonais ont travaillé ensemble en toute cohésion et en grande harmonie, marginalisant ainsi les forces de clôture qui s’organisent encore hélas, pour miner notre bien commun», a-t-il affirmé. Le rapport final qui a ainsi été remis à Ali Bongo Ondimba est le résultat d’un consensus.

De commun accord, les membres du Comité paritaire souhaitent que le dialogue politique aborde des thématiques liées à la réforme des institutions et la consolidation de l’Etat de droit; les réformes électorales; la modernisation de la vie publique; la consolidation de la paix et la cohésion nationale.

En réaction, le président de la République a salué l’esprit patriotique qui a prévalu durant les travaux et le sens élevé de la patrie des membres de l’équipe Issoze Ngondet. Tout ouïe, les Gabonais sont désormais suspendus aux lèvres d’Ali Bongo Ondimba pour la convocation de la grande palabre.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *