Irène Patricia Boussamba

Gabon : Irène Patricia Boussamba a démissionné du nouveau gouvernement

Advertisement

Libreville, Mardi 29 Août 2017 (Infos Gabon) – La toute nouvelle ministre déléguée au Budget et Comptes publics a démissionné suite à une enquête judiciaire pour corruption dont elle fait l’objet.

Moins d’une semaine après sa nomination au sein du dernier gouvernement d’Emmanuel Issoze Ngondet, Irène Patricia Boussamba a décidé de claquer la porte. La ministre déléguée auprès du ministre du Budget et des Comptes publics a démissionné «pour convenances personnelles avant le premier conseil des ministres de vendredi», a affirmé Alain-Claude Bilie By Nze, ministre d’Etat, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement.

Il a par la suite confirmé que sa collègue est sous le coup d’une enquête judiciaire pour corruption présumée. Elle serait impliquée dans l’affaire dite Santullo, du nom de l’entrepreneur italien accusé par le gouvernement gabonais d’avoir corrompu des hautes personnalités de la République. Ce dernier réclame 350 milliards de francs CFA d’impayés au Gabon pour des marchés réalisés.

Par le passé, cette dernière était une collaboratrice de Magloire Ngambia, ancien ministre de l’Economie et des Travaux Publics, incarcéré depuis janvier pour détournement de biens publics dans le cadre de l’opération mains propres «Mamba» initiée en janvier par la justice gabonaise.

Etienne Dieudonné Ngoubou, ex-ministre du Pétrole, et Alain Ndjoubi Ossamy, ancien directeur général des douanes, sont également derrière les barreaux dans le cadre de ladite opération. La Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite parle de 2.760 milliards de francs détournés des caisses de l’Etat entre 2006 et 2012.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *