Gabon Fashion Week

Gabon : La beauté au service de la lutte contre la drépanocytose

Advertisement

Libreville a vibré du 6 au 11 juin 2016, au rythme de la première « Fashion week caritative », destinée à lutter contre la drépanocytose à travers le savoir-faire de jeunes designers et des mannequins multiculturels gabonais. Une levée de fonds pour l’organisation d’un deuxième camp de vacances médicalisé était aussi organisée, comme annoncé par les organisateurs à l’occasion d’un point de presse le 3 juin.

Organisée par le Spa Yacine, dirigée par Mme Coralie Augusto, la première « Fashion week caritative » s’est tenue à Libreville du 6 au 11 juin, en faveur des malades de la drépanocytose, une maladie qui peu être très douloureuse jusqu’à faire perdre connaissance aux victimes et qui représente au Gabon un taux de 25 %. Plusieurs activités commerciales et caritatives étaient prévues, notamment une récolte de fonds pour le financement d’un camp de vacances médicalisé.

Selon Mme Coralie Augusto, cette Fashion week avait deux principaux objectifs, dont économique d’une part, et un pan caritatif d’autre part. « Cette première édition de la Fashion week vise à lancer les jeunes créateurs gabonais très talentueux, et le côté caritatif consiste à lever des fonds pour aider l’association Sunshine Révélation dans sa lutte contre la drépanocytose », a-t-elle expliqué.

Egalement présent à ce point de presse, le président de la société africaine d’hématologie et de transfusion sanguine, le Pr ONDO a édifié l’assistance sur la base d’exemples concrets, ce qu’est la drépanocytose, ses manifestations et les moyens de prévention, voire de guérison complète. Il n’a pas manqué de donner quelques conseils en ces termes : « la nutrithérapie à base de légumes et les fruits, les vaccins, et une bonne hygiène de vie sont des éléments fortement bénéfiques pour les malades ».

Au menu de cette semaine de la mode, s’est tenu un défilé de designers gabonais et panafricains tous les soirs, des ateliers de créateurs en journée ainsi qu’une conférence le mercredi soir à l’Institut français du Gabon, sur le thème « la mode, vecteur de développement ». Une vente aux enchères par les designers était aussi au menu, sans oublier le spectacle final au jardin botanique, le samedi 11 juin.

La collecte de fonds à travers le DREPATHON pouvait se faire en nature ou en espèces et les potentiels donateurs étaient invités à se manifester en appelant les numéros : 00 (241) 03007323 et 00 (241) 03004292. Le rendez-vous de la beauté au service de la santé était donc pris !

FIN/INFOSGABON/HZ/2016

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *