Alain-Claude Bilie By Nze, porte-parole du gouvernement

Gabon : L’actualité passée au crible

Advertisement

Libreville, Lundi 3 Avril 2017 (Infos Gabon) – Pour s’adresser aux hommes et femmes des médias dans le cadre de sa traditionnelle conférence de presse hebdomadaire, Alain-Claude Bilie By Nze a choisi le site du stade de l’Amitié sino-gabonaise d’Angondjé où se tient la phase citoyenne du dialogue politique. En lieu et place des studios de la télévision nationale.

A l’occasion, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement est revenu sur les faits marquants de l’actualité au Gabon. Notamment le dialogue politique, la récente mission du Premier ministre en Europe et la rencontre entre le président de la République et les syndicats.

Dialogue politique

Ouvrant son propos liminaire par les pourparlers ouverts le 28 mars dernier au palais du bord de mer de Libreville par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, l’orateur a indiqué que ceux-ci se poursuivent à Angondjé avec la phase politique où plus de 1200 participants défendent leurs propositions qui permettront d’améliorer le vivre-ensemble au Gabon.

«Le dialogue politique voulu par le président Ali Bongo Ondimba devra déboucher sous fond de réformes multiformes. Il a pour but essentiel l’ouverture à de nouvelles possibilités visant à consolider les valeurs démocratiques et républicaines de paix, d’unité nationale et de respect de la dignité humaine», a-t-il affirmé.

Avant d’ajouter que «ce dialogue devra apporter de nouvelles résolutions issues des attentes de l’ensemble des Gabonais et Gabonaises pour un Gabon davantage fort et disposant d’institutions fortes.»

Quatre thématiques sont au centre des échanges. La réforme des institutions et la consolidation de l’Etat de droit démocratique, les réformes de l’Etat, la modernisation de la vie publique, la consolidation de la paix et de la cohésion nationale sont les différents sujets débattus en plénière.

La presse a ainsi appris de la bouche d’Alain-Claude Bilie By Nze que «des sujets comme la révision de la Constitution notamment avec la durée des mandats présidentiels, mandats de député et de sénateurs ainsi que les mandats locaux, non sans oublier les questions relatives au redécoupage des circonscriptions électorales, la redéfinition du rôle et des missions des instances en charge de l’organisation des élections politiques vont être débattues.» Cette phase des travaux est supervisée par un bureau paritaire et des facilitateurs invités.

Mission du Premier ministre en Europe

Accompagné d’une forte délégation ministérielle, Emmanuel Issoze Ngondet vient d’effectuer une mission économique en Suisse et en France. Cette mission organisée du 21 au 24 mars dernier avait pour but de promouvoir et de convaincre les milieux d’affaires occidentaux des opportunités d’investissements qu’offre le Gabon.

Ce déplacement effectué à la suite de la tenue du premier Haut-conseil pour l’investissement a permis au Premier ministre de présenter le plan de relance triennal de l’économie.

Ainsi, la délégation gabonaise a participé à Genève, en Suisse, au sommet Africa CEO Forum, Doing Business Gabon, puis à Paris France aux 10e Rencontres internationales des partenariats publics privés (PPP).

Au cours de cette mission, Emmanuel Issoze Ngondet et sa suite ont eu des échanges avec le Comité Afrique du Mouvement des entreprises de France (MEDEF). «Cette mission officielle a été marquée par des engagements fermes de nos partenaires d’investir massivement dans notre pays, au regard des opportunités plus qu’avantageuses qu’offre le climat des affaires au Gabon», a poursuivi le porte-parole du gouvernement.

Rencontre entre le président de la République et les syndicats

En prélude au Dialogue politique, le président de la République a reçu en audience le 27 mars dernier la plateforme syndicale «Bloc de première seconde», favorable aux assises en cours à Libreville.

En présence du Premier ministre, chef du gouvernement, Ali Bongo Ondimba s’est particulièrement montré ouvert aux doléances de ses hôtes en vue de la réussite de ces pourparlers en cours.

«Il a de ce fait (…) entendu les différentes revendications légitimes faites par les organisations syndicales venues nombreuses à l’occasion de cette rencontre citoyenne. Les syndicats ont notamment émis le souhait, qu’une commission dite tripartite soit créée (syndicats, Gouvernement, Présidence de la République). Commission qui sera chargée d’examiner dorénavant les différents dossiers, afin de trouver des solutions pérennes à d’éventuelles difficultés», a conclu M. Bilie By Nze.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *