Un avion pour surveiller les parcs nationaux

Gabon : L’ANPN acquiert un nouveau matériel de pointe

Advertisement

Libreville, Mercredi 8 Mars 2017 (Infos Gabon) – Pour surveiller les parcs nationaux, l’Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN) a acquis un nouveau matériel de pointe. Il s’agit de six nouveaux avions qui vont lui permettre davantage de lutter contre l’action sauvage des braconniers et d’améliorer la collecte d’informations sur ces aires protégées.

Dans le cadre de son Programme d’appui à la gouvernance sectorielle (PAGOS), l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) du Gabon vient d’acquérir un important lot de matériel aéronautique. Fruit d’un partenariat avec l’Union européenne, ce matériel est constitué de six avions de surveillance hyper équipés de dernière génération.

L’arrivée de ces engins coïncide avec la fin de la deuxième phase du PAGOS démarrée le 1er juillet 2015 et devra améliorer l’activité aérienne de l’ANPN dans le cadre de la surveillance des parcs confrontés à l’action sauvage des braconniers.

Avec cette nouvelle dotation, l’Agence nationale des parcs nationaux voit ainsi sa flotte prendre davantage des airs. Car, elle n’était constituée jusque-là que d’un avion de la Wildlife Conservation Society (WCS). Il est aussi annoncé la remise à jour de plusieurs autres avions de surveillance qui lui permettront de renforcer son programme de surveillance aérienne.

Deux autres avions dont un Skyranger Nyndjas, actuellement en réparation à Libreville, et un second Piper Apache en préparation aux Etats-Unis, seront bientôt disponibles.

Au Programme d’appui à la gouvernance sectorielle (PAGOS), l’on souligne que ledit matériel permettra de mettre en pratique les protocoles de survol, d’améliorer la qualité de la collecte de données et d’augmenter la sécurité dans les avions. Tout comme il va aussi répondre aux exigences de sécurité, d’aviation, de communication/réception d’informations et de collecte de données.

Cette dotation permet aussi d’appuyer l’ANPN dans ses missions de conservation de la biodiversité, de valorisation touristique et scientifique des parcs nationaux gabonais et de protection de l’intégrité écologique des aires protégées dont elle a la responsabilité.

Avec à sa charge la gestion de treize parcs nationaux, l’ANPN, grâce à ce matériel, pourra survoler les zones les plus touchées par les actes de braconnage et d’en diminuer le nombre, sur les 85% de territoire qu’occupe la forêt gabonaise.

Selon nos sources, elle se verra bientôt confier la gestion des nouveaux parcs marins dont la création a été annoncée en novembre dernier. Les parcs nationaux à eux seuls représentent 10% du territoire terrestre gabonais.

FIN/INFOSGABON/FM/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *