Les membres du gouvernement à la fête du travail

Gabon : Le gouvernement rassure les travailleurs

Advertisement

Libreville, Mercredi 3 Mai 2017 (Infos Gabon) – Le chef du gouvernement gabonais annonce un train de mesures visant à inverser la tendance actuelle.

Réagissant à l’appel de la classe ouvrière sur l’amélioration de ses conditions de vie à l’occasion de la Journée internationale du travail, le Premier ministre a dit toute la détermination des pouvoirs publics à apporter une solution efficace au train de revendications des travailleurs. Notamment l’avènement du Conseil national du dialogue social (CNDS).

« C’est à nouveau l’occasion pour moi, de réaffirmer ici que le gouvernement, sur les hautes instructions du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, travaille d’arrache-pied pour apporter des réponses idoines à ces préoccupations dont certaines, touchant à des domaines fondamentaux, sont d’une urgence capitale. A ce titre, il parait évident que l’amélioration du climat social devrait prendre un essor certain avec la mise en place du Conseil national du dialogue social et l’organisation des élections professionnelles», a relevé Emmanuel Issoze Ngondet. Tout en appelant dans l’urgence la création des comités permanents de concertations économique et social dans le cadre de la mise en œuvre des organes du dialogue social.

S’appuyant sur «la promotion des organes d’expression du dialogue social dans les entreprises», choisi comme thème de la célébration, M. Issoze Ngondet n’a pas manqué de souligné son importance à une période charnière lorsque le pays est engagé dans le plan de relance économique.

«Ce thème invite à un véritable changement de paradigme sur la place qui est faite aux travailleuses et travailleurs au niveau de l’entreprise que sur la nouvelle responsabilité qui doit être la sienne. La promotion des organes d’expression du dialogue social débouchera-t-elle inéluctablement sur une plus grande implication des travailleurs et travailleuses dans la prise de décision au sein de l’entreprise. Toute chose qui participera au renforcement de la concertation en amont au détriment du si dommageable affrontement en aval. Car, la grève légitime qu’elle puisse être, coûte cher à l’entreprise, aux travailleurs et à l’Etat», a déclaré le Premier ministre.

Un discours appuyé par Eloi Nzondo, ministre du Travail, qui a tenu à rassurer les centrales syndicales quant aux mesures prises par le gouvernement pour inverser la tendance actuelle.

«Par rapport au mémorandum remis au gouvernement par les travailleurs, nous sommes entrain de travailler sur cela. Le Premier ministre nous avait déjà instruits pour pouvoir discuter avec les centrales syndicales et les syndicats autonomes. Nous sommes entrain de travailler. Le Premier ministre a répondu avec le fait que nous allons organiser très rapidement au sein d’une commission tripartite, les pourparlers pour mettre en place, tout ce dont les syndicats réclament aujourd’hui», a-t-il indiqué.

«Le message est de dire aux travailleurs que quelque soit l’âge que l’on a entrepris, il faut produire le meilleur de soi-même parce que c’est cela qui fera prospérer l’entreprise. C’est ce dont nous souhaitons pour tous les travailleurs», a-t-il ajouté.

A l’occasion, plusieurs travailleurs méritants ont été décorés. Les médaillés en Or seront honorés par le chef de l’Etat en personne au cours d’une cérémonie ultérieure organisée au palais présidentiel.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *