Le Chef du gouvernement, Emmanuel Issoze Ngondet

Gabon : Les chantiers du nouveau gouvernement

Advertisement

Libreville, Mercredi 23 Août 2017 (Infos Gabon) – La nouvelle équipe est chargée de la mise en œuvre des conclusions du dialogue politique, de négocier une trêve sociale et de contribuer à la réussite du Plan de relance économique (PRE).

Pas d’état de grâce pour le gouvernement Issoze Ngondet 2. Au lendemain de sa nomination, le Premier ministre a tracé la feuille de route qui devra conduire l’action de sa nouvelle équipe. Constitué de 38 membres dont 28 personnalités issues de la majorité, 7 issues de 6 partis de l’opposition, et 3 de la société civile, ce nouveau gouvernement se met en place dans un contexte particulier.

Non seulement le Gabon traverse une crise économique sans précédant, mais le pays est secoué depuis bientôt un an par d’interminables mouvements sociaux préjudiciables au bon fonctionnement des institutions et à la stabilité. Pour Emmanuel Issoze Ngondet, le temps presse et l’heure est venue pour sortir de cette mauvaise passe afin de faire rêver à nouveau les Gabonais.

go
Les membres du gouvernement à la conférence de presse

Dans l’ordre des priorités, le nouveau gouvernement a dans son cahier de charges la mise en œuvre des conclusions du dialogue politique. «Il s’agira pour le gouvernement, dans le respect du calendrier défini, de faire adopter par les deux chambres du Parlement, les principales décisions issues du dialogue», a martelé le chef du gouvernement.

Cette équipe devra également s’employer à la mise en place de la commission ad hoc paritaire chargée du suivi-évaluation des actes de cette grand-messe politique. M. Issoze Ngondet a réitéré la détermination de son gouvernement d’organiser les élections législatives d’ici avril 2018 en vue du renouvellement de l’Assemblée nationale.

Ce gouvernement de missions devra aussi négocier une trêve sociale avec les différents partenaires sociaux. «Il s’agit là d’une nécessité au regard de la situation que connait notre pays et des acquis potentiels d’un dialogue social dynamique et permanent. Les ministres du pool social seront instruits de tout mettre en œuvre pour engager au plus vite, les consultations, en vue de faire aboutir dans les délais, cet important engagement», a-t-il ajouté.

Le gouvernement est également chargé de contribuer à l’aboutissement du Plan de relance économique. A en croire le Premier ministre, celui-ci devra se matérialiser par le bien-être des Gabonais, la satisfaction au quotidien de leurs besoins et la conduite des projets de développement.

«Certes, nous enregistrons des signes d’amélioration de la situation économique. Ceux-ci se caractérisent par une légère embellie du commerce extérieur et une hausse de la demande intérieure liée notamment à la reprise des travaux d’infrastructures routières et ferroviaires. Il nous faut cependant, dans le contexte de décélération de l’économie qui touche tous les pays producteurs de pétrole comme le nôtre, nous mobiliser d’avantage pour la réussite de ce Plan », a souligné Emmanuel Issoze Ngondet.

Et de conclure : « C’est d’ailleurs l’impérieuse nécessité de la bonne conduite de ce plan, qui explique le maintien de la colonne vertébrale du gouvernement, à travers la confirmation des principaux ministres des pôles économique et social ».

FIN/INFOSGABON/PM/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *