Gabon : Les femmes sensibilisées sur les enjeux des élections locales 2013

Advertisement

Libreville, 3 Janvier 2013 (Infos Gabon) – Denise Mekam’ne, Présidente du Réseau National des Femmes Députés (RENAFED) et ses collègues ont sensibilisé les femmes gabonaises à s’intéresser à la politique. C’était au cours d’une causerie organisée par cette association le week-end dernier à Libreville.

Les membres du RENAFED, qui militent pour l’implication de la femme dans la chose publique et pour sa présence dans les instances décisionnelles de l’Etat, se sont rendus le week-end dernier au 5ème arrondissement de Libreville où ils ont organisé une causerie afin de sensibiliser les femmes sur la politique. Le but, selon les organisateurs, est de les amener à se débarrasser des préjugés autour du fait politique dans une société gabonaise en pleine construction. Toutes les intelligences sont sollicitées dans ce cas pour atteindre l’objectif visé.

Devant plusieurs femmes et les élus de cet arrondissement, le message du RENAFED a été livré. Pour Denise Mekam’ne, Angelique Ngoma et leurs collègues, le rôle de la femme dans les partis politiques s’étant souvent limité à la simple animation, il est temps que les femmes fassent preuve du courage, en se présentant massivement aux prochaines élections locales en soutenant l’élue nationale de leur circonscription, mais aussi en votant majoritairement pour les femmes qui seront tête de liste.

Les députés ont profité de la circonstance pour expliquer à leurs interlocutrices la volonté du Chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba, artisan de la promotion de la femme, qui veut voir plus des femmes à des postes électifs. C’est d’ailleurs sur son adresse au Parlement que réside le bien fondé de cette campagne du RENAFED.

Rappelons que le 12 septembre 2012, le Président Ali Bongo Ondimba, devant le Parlement réuni en congrès au siège de l’Assemblée nationale, avait demandé aux parlementaires de prendre des dispositions qui permettraient aux femmes et aux jeunes d’occuper des postes électifs à hauteur de 30 % par catégorie.

Les femmes, ne voulant pas laisser passer cette chance, s’arment déjà pour atteindre le cap.

Le message de ces députés n’est pas tombé dans les oreilles des sourdes. Car, au 5ème arrondissement, les femmes ont compris les enjeux de l’heure liés à leur rôle en politique. C’est ce qui ressort de leurs propos à travers deux interventions.

Profitant de l’occasion, le député du 2ème siège de cet arrondissement, Gisèle Akoghet, a remercié les membres du RENAFED au nom des populations de sa circonscription politique, qui constitue la première étape d’une série de causeries qui se poursuivront dans tout le pays.

Créé en 2004 suite au manque de représentativité des femmes à des postes de responsabilité, le RENAFED vise l’insertion massive des femmes dans la gestion des affaires publiques. Il regroupe les femmes députés actives ou anciennes sans distinction de bord politique.

FIN/INFOSGABON/PK/MM/2013

© Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *