Ali Bongo Ondimba et les ministres des différents pays conviés

Gabon : Les ministres africains chez Ali Bongo Ondimba

Advertisement

Libreville, Mardi 20 Juin 2017 (Infos Gabon) – Les échanges ont porté sur les changements climatiques et l’usage rationnel des ressources disponibles pour les générations futures.

En marge de la 16e session de la Conférence ministérielle africaine sur l’environnement (CMAE) organisée la semaine dernière à Libreville, les ministres africains de l’Environnement ont été reçus en audience par le président gabonais.

Ali Bongo Ondimba a exhorté ses hôtes à «prendre le destin de l’Afrique en main et à changer positivement ses trajectoires de développement.» «Le continent africain se situe à une étape cruciale pour son développement. En effet, il s’agit d’en assurer de manière définitive la durabilité afin de protéger l’avenir de ses populations par l’utilisation rationnelle et optimisée de ses ressources naturelles», a souligné le président de la République.

Pas moins d’une trentaine de nations africaines dont le Gabon ont pris part à ces assises en terre gabonaise placées sous le thème : «Investir dans des solutions environnementales novatrices pour accélérer la mise en œuvre des objectifs de développement durable et de l’Agenda 2063 en Afrique».

En sa qualité de président du Comité des chefs d’Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC) depuis janvier dernier, Ali Bongo Ondimba a également décliné, les 3 principaux axes de son mandat : rendre opérationnelles les initiatives continentales déjà existantes afin de répondre aux attentes des populations; mettre en place une véritable stratégie de financement et de mobilisation des ressources et définir un nouveau modèle de gouvernance qui prendra en compte l’équilibre régional et la participation de tous les acteurs et renforcera la cohérence entre les principaux organes africains dédiés à la protection de l’environnement.

Cette session a également permis aux ministres africains de peaufiner la participation du continent à différents rendez-vous environnementaux majeurs, à l’instar de la 13e session de la Conférence des parties à la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification prévue en Chine en septembre 2017 et la 20e session de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques qui se tiendra à Bonn en Allemagne en novembre prochain.

FIN/INFOSGABON/PM/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *