ENTRETIEN ENTRE LE PRESIDENT ALI BONGO ONDIMBA ET  LES SIGNATAIRES DU PACTE SOCIAL

Gabon : Les signataires du pacte social appelés à réfléchir sur le système de santé publique

Advertisement

Libreville, Mardi 4 Novembre 2014 (Infos Gabon) – Rompant définitivement avec la politique politicienne, la séance de travail convoquée mercredi par le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba a finalement consisté en une rencontre avec les signataires du pacte social du 6 juin 2014, autour des modalités de fonctionnement de leur alliance politique dans le cadre d’une plate-forme de réflexion sur le système sanitaire gabonais.

Il n’y a donc pas eu de conciliabules en vue des positionnements politiciens, mais plutôt des réflexions et propositions des acteurs de l’opposition, de la majorité et de la société civile présents, qui vont d’ailleurs se retrouver dans le cadre d’une commission composée de tous les signataires du 6 juin 2014. On devrait donc y compter Me Ndaot du PDS, Dr Akouré de l’ANG, Léon Ababé, ainsi qu’une vingtaine de partis et associations politiques.

L’objectif clairement exprimé du Chef de l‘Etat étant d’apporter des solutions pratiques à une situation sanitaire non satisfaisante. En effet, le Président gabonais a déploré qu’en dépit des efforts financiers colossaux du gouvernement chiffrés à 1000 milliards de FCFA dégagés durant les six dernières années, les résultats ou attentes escomptés restent inassouvis.

Le Chef de l’Etat a, à cette occasion, réitéré sa volonté politique inébranlable. « Je veux pour mes compatriotes le meilleur de ce qui se fait. Quitte à recourir aux meilleures spécialistes de quatre coins du monde ».

Des propos qu’Ali Bongo Ondimba va également essaimer lors du conseil présidentiel qu’il tiendra plus tard. S’agissant notamment de la culture des résultats préconisée dans le système sanitaire gabonais pour ainsi épouser et satisfaire les préoccupations des populations vulnérables.

Une attente des résultats qui n’empêcheront pas le Président gabonais de reconnaître néanmoins les avancées que constituent la couverture médicale universelle via la CNAMGS, le prise en charge prénatale élevée, la construction de nombreux hôpitaux de 3e génération, et la réhabilitation de certaines structures sanitaires à travers le pays.

Ali Bongo Ondimba a promis à ses partenaires du pacte social qu’il les sollicitera plus régulièrement à l’avenir sur d’autres volets de sa politique sociale, à l’instar d’autres initiatives de lutte contre la pauvreté et la précarité.

Signalons qu’après la tenue jeudi, à Libreville, des travaux de la commission qui a été mise en place regroupant les signataires du pacte social en vue d’une réflexion sur le système sanitaire gabonais, Me Séraphin Ndaot Rembogo a été nommé lundi président, avec d’autres membres, par le Président Ali Bongo Ondimba.

FIN/INFOSGABON/EI/2014

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *