Incendie à l'OPN

Gabon : L’Office pharmaceutique national réduit en cendres

Advertisement

Libreville, Dimanche 28 Mai 2017 (Infos Gabon) – L’établissement spécialisé dans la distribution des produits pharmaceutiques a été ravagé par un incendie dans la nuit du 26 au 27 mai dernier.

L’Office pharmaceutique national (OPN) n’est aujourd’hui que l’ombre de lui-même au lendemain du grand incendie survenu durant ce week-end.

Le visiteur qui y débarque tombe sur un bâtiment entièrement ravagé par des flammes. Les tas de médicaments carbonisés disséminés à l’intérieur de la bâtisse endommagé et la forte odeur qui s’échappe viennent rappeler l’existence en ces lieux d’un établissement de distribution de produits pharmaceutiques.

Le sol est tapissé d’une épaisse couche de cendre encore fumante. Dans leur chevauchée, les flammes ont consumé la totalité des stocks de médicaments disponible. Une situation qui intervient dans un contexte particulièrement critique marqué par la rareté de médicaments dans des nombreux hôpitaux du pays confrontés aujourd’hui à un déficit criard en médicaments.

Obligeant patients et proches à se ravitailler dans la rue où les médicaments ne sont pas toujours de bonne qualité.

Mais au-delà de tout ça, la grande inconnue demeure l’origine de l’incendie. Les questions se posent sur ses auteurs et leur véritable intension. C’est là où gît le lièvre ! Certaines indiscrétions parlent d’un incendie criminel.

Incendie d’origine criminelle

Selon les premiers éléments d’enquête, cet acte serait d’origine criminelle. Etant donné que cet incendie survient au moment où l’OPN fait l’objet d’un audit visant à faire un inventaire des stocks de médicaments disponibles. C’est la gestion de cet organisme de l’Etat qui est en réalité visée par l’audit diligenté par les pouvoirs publics.

Au cours de sa visite en décembre dernier dans cet établissement, le Pr Léon Nzouba, ministre de la Santé publique et de la Population, déplorait déjà des manquements en son sein notamment une carence de médicaments dans les stocks.

Subventionné par l’Etat à hauteur de 1,6 milliard de francs CFA, l’Office pharmaceutique national est spécialisé dans l’achat et la distribution des médicaments à 648 structures sanitaires publiques et privées à travers le pays.

FIN/INFOSGABON/PM/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *