Gabon : Marie-Madeleine Mborantsuo distinguée

Advertisement

Libreville, Vendredi 5 Mai 2017 (Infos Gabon) – La présidente de la Cour constitutionnelle du Gabon vient de recevoir le Grand Prix de la reconnaissance africaine pour la promotion de la démocratie et la paix.

Le Réseau des professionnels de la communication pour l’intégration africaine vient de reconnaitre le mérite de la justice gabonaise avec la distinction décernée à la présidente de la Cour constitutionnelle à Cape Town en Afrique du Sud.

A la faveur du 4e Sommet de la Conférence des juridictions constitutionnelles africaines (CJCA), Marie-Madeleine Mborantsuo a reçu le Grand Prix de la reconnaissance africaine pour la promotion de la démocratie et la paix. Cette organisation justifie le choix porté en la magistrate gabonaise par son combat permanent en faveur de la démocratie et de la préservation de la paix à travers l’Afrique.

Présidente de la Conférence des juridictions constitutionnelles africaines depuis 2016, Mme Mborantsuo trône également depuis mars 2017 à la tête du bureau de la Conférence mondiale sur la justice constitutionnelle.

Pour M. Sanogo, président du Réseau des professionnels de la communication pour l’intégration africaine, Marie-Madeleine Mborantsuo est comparable à Mouammar Kadhafi et Faure Gnassingbé Eyadema.

Il la cite ainsi comme «un modèle inspirant, dont les actions doivent servir d’exemples» à travers l’Afrique. «Marie-Madeleine Mborantsuo tient de cette race de bâtisseurs et de serviteurs émérites à propos desquels les anglo-saxons disent ‘‘it’s the right man at the right place’’», a-t-il déclaré.

«Une toute petite contribution à l’édification de notre Afrique», a réagi la récipiendaire.

Une nouvelle couronne qui arrive dans un contexte marqué par un ensemble de préjugés et de commentaires malveillants à son endroit du fait de sa proximité avec la famille présidentielle. L’opposition gabonaise et les parlementaires européens la tiennent pour responsables de la reconduction d’Ali Bongo Ondimba qui a fait basculer le Gabon dans la crise.

Hors, l’institution qu’elle dirige au Gabon n’intervient qu’à la fin du processus électoral. Les élections organisées par la CENAP et rendu public par le Ministre de l’Intérieur sur invitation de la CENAP.

FIN/INFOSGABON/FM/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *