Au quartier Nzeng Ayong où l'enseignant a été retrouvé

Gabon : Un enseignant retrouvé mort dans un caniveau

Advertisement

Libreville, Lundi 9 Janvier 2017 (Infos Gabon) – Le corps sans vie de Sosthène Ovono Okoué, enseignant de 43 ans, a été découvert au quartier Nzeng-Ayong.

Le corps d’un enseignant a été retrouvé la veille du réveillon de Noël dans un caniveau à Nzeng-Ayong, le sixième arrondissement de Libreville. C’est un policier se rendant au travail qui en a fait la macabre découverte au petit matin. La victime, Sosthène Ovono Okoué, puisqu’il s’agit de lui, était âgée de 43 ans.

Un de ses proches a déclaré que le défunt a reçu un coup de téléphone chez lui, au moment où il s’apprêtait à dormir. Au bout du fil, un certain Benjamin lui demandant de le rejoindre de toute urgence. Malgré l’heure tardive et la fatigue, l’instituteur décide de se rendre au lieu du rendez-vous, surtout que son interlocuteur insiste pour le voir. Mais il ne reviendra jamais vivant de son rendez-vous nocturne. La Police d’investigations judiciaires (PIJ) s’est saisie de l’affaire.

L’enquête ouverte devrait permettre de faire la lumière sur ce qu’on qualifie déjà d’homicide. En 2015, un enseignant d’origine sénégalaise était retrouvé mort dans son domicile au quartier Louis, dans le premier arrondissement de Libreville. La police avait conclu à une mort naturelle, car le défunt souffrait d’une affection sévère de la peau. En 2011, un autre enseignant, camerounais cette fois, était retrouvé sans vie dans sa chambre à Nzeng-Ayong. Le médecin légiste avait également conclu à une mort naturelle.

FIN/INFOSGABON/PNN/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *