Siège de Radio Gabon à Libreville

Gabon : Un journaliste condamné

Advertisement

Libreville, Lundi 17 Juillet 2017 (Infos Gabon) – Juldas Bivinga en service à la station provinciale de Radio Gabon à Tchibanga est en prison pour avoir interviewé Marcel Libama, un célèbre leader syndical.

Le confrère Juldas Bivinga médite son sort dans les geôles de la prison de Tchibanga, province de la Nyanga, à 700 km au sud de Libreville. Le journaliste en service à la station provinciale de Radio Gabon a été condamné à 184 jours de prison avec sursis dont 45 jours de prison ferme et une amende de 300 000 franc CFA.

Il lui est reproché d’avoir interviewé Marcel Libama, un célèbre syndicaliste gabonais. Les faits remontent au 15 juin dernier lorsque ce jeune journaliste qui se trouvait au palais de justice de Tchibanga pour couvrir l’audience du syndicaliste de l’éducation nationale jugé pour outrage à magistrat.

Au sortir de l’audience, Juldas Bivinga tend son micro à ce leader d’opinion venu tout droit de Libreville pour soutenir l’un de ses camarades.

L’entretien est diffusé à 19h sur les ondes de la station provinciale de Radio Gabon. Pour le procureur de la République, les propos tenus par Marcel Libama sont diffamatoires et ordonne alors au journaliste de retirer l’entretien d’antenne. Ce qui ne sera pas fait et une rediffusion de l’interview querellée a lieu le lendemain matin.

Courroucé par ce qui paraissait à ses yeux comme de l’insubordination, le magistrat fait arrêter le journaliste et le syndicaliste. Aux motifs d’entrave à la justice, de diffamation par voie de presse et d’outrage à magistrat, les deux sont jetés en tôle.

Dans son réquisitoire le 29 juin dernier, le procureur avait demandé un an de prison ferme et 300 000 francs CFA d’amende. Malheureusement pour lui que le juge ne suivra pas cette suggestion et va plutôt condamner les deux prévenus à 6 mois de prison avec sursis dont 45 jours de prison ferme.

Le Procureur peut aussi faire appel de cette décision pour que l’affaire soit rejugée à la Cour d’Appel. Sans un recours du parquet, les deux prévenus, qui ont également le droit de faire appel du jugement, séjourneront donc en prison jusqu’au 4 août prochain.

Pour Hasse Ndziengui, directeur général de Radio Gabon, chargé des stations provinciales, Juldas Bivinga est en prison pour avoir fait tout simplement son travail. Au sein de la corporation, l’émoi est général.

FIN/INFOSGABON/FM/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *