Moïse Brou Apanga

Le Gabon pleure Moïse Brou Apanga

Advertisement

Libreville, Dimanche 30 Avril 2017 (Infos Gabon) – Le sociétaire du Football Canon 105 de Libreville a trouvé la mort mercredi au cours d’une séance d’entraînement.

Le monde sportif gabonais est en deuil après la mort de Moïse Brou Apanga décédé mercredi alors qu’il était en pleine séance d’entrainement avec le Football Canon 105 de Libreville. La triste nouvelle a été rendue publique par la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) qui a fait savoir dans un communiqué que «le pays perd un fils valeureux qui a toujours donné le meilleur de lui-même pour le drapeau gabonais».

Mort à 35 ans, le défenseur des Panthères du Gabon a évolué à Pérouse, à Brescia en Italie et à Brest en France.

Ses anciens co-équipiers sont dans le choc depuis l’annonce de ce décès. «C’est un choc. D’après les dernières informations que j’ai eues, il a fait un arrêt cardiaque lors de l’entraînement. Après, il a été transporté à l’hôpital. Ils ont ensuite déclaré le décès», a indiqué Daniel Cousin.

«Je le connaissais très bien. On a disputé deux CAN ensemble. On était très proches. On n’habitait pas loin l’un de l’autre, à Libreville. On se voyait très régulièrement. […] C’était vraiment une très bonne personne, avec un comportement exemplaire, très discrète. […] Il avait beaucoup de charisme. Je l’aimais parce que c’était une personne entière, très respectée par tout le monde», a ajouté l’ancien capitaine de l’équipe nationale de football du Gabon.

«Je suis choqué, j’ai du mal à trouver les mots. Un de ses cousins m’a envoyé un message et j’ai aussi appris la nouvelle par Bruno Ecuele-Manga (International gabonais)», confie Alain Traoré, international burkinabè.

«C’était un très bon défenseur. Il était fier d’avoir emmené Brest en Ligue 1. Il a eu une grosse blessure au genou qui a freiné sa carrière. C’était quelqu’un de joyeux, qui pouvait paraître timide, mais qui ne l’était pas pour ceux qui le connaissaient bien. A Brest, il était très respecté dans le vestiaire», se souvient-il.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *