Guy Nzouba Ndama, le président de Les Démocrates

Législatives 2018 au Gabon : Guy Nzouba Ndama partant

Advertisement

Libreville, Vendredi 21 Juillet 2017 (Infos Gabon) – Guy Nzouba Ndama, le président du parti de l’opposition Les Démocrates (LD) se dit prêt à participer aux élections législatives qui seront organisées l’année prochaine.

Malgré les différents reports de ce scrutin, Guy Nzouba Ndama se dit bel et bien partant. «Mais ça c’est une question dépassée. Le parti s’est prononcé depuis belle lurette. Que nous irons aux élections. Ce n’est plus un sujet tabou ou quelque chose qui soit une nouveauté. Les Gabonais ont pris connaissance de la position qui est celle du parti Les Démocrates», a expliqué l’opposant à Gabonactu.

Pour lui, même si ses alliés de la Coalition pour la nouvelle République entretiennent toujours le flou sur la question, lui, il se veut clair. «Moi je vous parle au nom du parti Les Démocrates. Je ne vous parle pas de la Coalition. Je ne suis pas porte-parole de la Coalition. Je parle au nom du parti que je préside et notre parti a tenu récemment son conseil politique. Il a réaffirmé son autonomie en la matière, son libre arbitre. Ce qui lui permet de décider en fonction de ses intérêts. Parce que nous voulons un parti de combat, un parti qui veut conquérir le pouvoir», souligne Guy Nzouba Ndama.

A la question de savoir si cet engagement n’est pas une façon de mettre la pression sur Jean Ping, le candidat malheureux à la dernière présidentielle qu’il a soutenu, l’ancien président de l’Assemblée nationale tient à préciser que l’objectif de tout parti politique est la quête permanente du pouvoir.

«Il n’y a pas de pression à exercer sur qui que ce soit. Ecoutez ! On ne crée pas un parti politique pour qu’on reste assis à la maison, qu’on attende l’arrivée les bras croisés. On crée un parti pour participer aux activités républicaines, pour participer aux activités politiques. L’une des activités républicaines, c’est participer aux élections organisées pour la circonstance. Donc, il n’y a pas de pression à exercer sur qui que ce soit. C’est le point de vue de notre parti», fait-il savoir.

Sur la question du manque de transparence électorale tant décriée par l’opposition, il se dit déterminé à aller au front tout en gardant espoir que les mêmes causes ne produiront plus les mêmes effets en 2018.

«Il faut dire que les Gabonais étant déterminés, ils iront jusqu’au bout. Ils continueront à accorder leurs suffrages à tous ceux qui aspirent à les amener vers l’alternance. Non il faut éviter des jugements déterministes. Je pense que l’élection présidentielle et les élections législatives ne sont pas exactement la même chose. Les élections législatives se déroulent dans chaque circonscription, donc une partie du territoire. Le soir on sait qui a gagné. Au village on sait qui a gagné. Nous, nos résultats sont connus dans les villages ou dans les quartiers. Donc il s’agit de deux choses de nature différente», conclut Guy Nzouba Ndama.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *