Neymar

Neymar : La planète football en folie

Advertisement

Libreville, Mercredi 2 Août 2017 (Infos Gabon) – Son transfert du FC Barcelone pour le PSG a nécessité la mobilisation de près de 327 milliards de francs CFA au total.

La nouvelle enflamme la planète football depuis quelques jours. Alors que Neymar Junior n’avait même pas encore signé que la rumeur avait déjà parcouru les quatre coins du monde. Son arrivée au Paris Saint-Germain est le plus grand record du marché des transferts.

A 25 ans, l’attaquant brésilien est le joueur le mieux payé de l’histoire du football. Sa clause libératoire pour quitter le FC Barcelone était fixée à 222 millions d’euros, soit plus de 145 milliards de francs CFA. L’attaquant brésilien est suivi loin derrière par Paul Pogba dont le contrat pour partir de Juventus de Turin à Manchester United en 2016 était de 120 millions d’euros, environ 78,6 milliards de francs CFA.

Tandis que le départ en 2009 de Cristiano Ronaldo de Manchester United pour le Réal Madrid a coûté 94 millions d’euros, environ 61,5 milliards de francs. Pour acquérir Gareth Bale en 2013, le Réal Madrid a dû débourser au profit de Tottenham 101 millions d’euros, soit 66,1 milliards de francs CFA.

On pourrait donc parler de la folie des grandeurs surtout quand on sait que pour son salaire, Neymar Junior a exigé et obtenu 30 millions de salaire annuel sur une période de cinq ans. On est donc bien loin du transfert de Zinedine Zidane en 2001 de Juventus pour le Real Madrid qui a coûté 75 millions d’euros, soit 49,125 milliards de francs.

Un contrat qui fait jaser le monde du football. «On est tombé sur la tête», clame Bernard Tapie, ancien président de l’Olympique de Marseille. «Comment cela a-t-il pu arriver?», demande Jürgen Klopp, entraineur de Liverpool. «Ce n’est pas cher», déclare Mourinho, entraîneur de Manchester United. Pour Carlo Ancelotti, entraineur du Bayern de Munich, «c’est le prix du marché aujourd’hui».

Afin de stopper la folie financière de certains clubs plus nantis, l’UEFA a crée en 2013 la notion de Fair-play financier (FPF). Il est question de s’assurer que tous les clubs disputant les compétitions européennes sont en règle, honorent leurs factures et ne sont pas endettés auprès d’autres clubs, de leurs joueurs et des administrations fiscales.

Le FPF vise donc à s’assurer que les clubs ne dépensent pas plus qu’ils ne gagnent. Pour cela, le PSG devra donc expliquer le montage financier de ce dossier qui devrait coûter près de 500 millions d’euros, près de 327 milliards de francs CFA. Soit son budget annuel.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *