Ali Bongo Ondimba s'exprime sur la situation des réfugiés

Situation des réfugiés : Ali Bongo Ondimba appelle à une solidarité agissante

Advertisement

Libreville, Lundi 26 Juin 2017 (Infos Gabon) – Le président gabonais a lancé un plaidoyer en faveur de ces populations en détresse depuis Kampala, la capitale ougandaise.

Invité par son homologue ougandais, Yoweri Museveni, à prendre part au sommet de la solidarité pour les réfugiés organisé à Kampala en Ouganda les 22 et 23 juin derniers, le président gabonais a prononcé un important discours pour plaider en faveur de la cause de ces populations vivant dans une situation peu enviable.

A l’occasion, Ali Bongo Ondimba en a appelé à une solidarité agissante envers ces personnes en détresse. «Il nous faut, au travers des Nations unies, faciliter la mise en place d’un système humanitaire inclusif, transparent et durable qui garantisse une protection et une assistance optimales aux populations en situation de crise. (…) Un système humanitaire plus équitable qui non seulement tiendra compte des préoccupations de l’Afrique, mais rétablira, en outre, le respect des principes qui définissent notre humanité », a-t-il plaidé.

Le chef de l’Etat gabonais dont le pays est une terre d’asile et d’hospitalité pour de nombreux réfugiés s’exprimait ainsi en présence de plusieurs de ses pairs africains, dont des responsables des Communautés économiques régionales (CER), et des dirigeants d’organismes internationaux.

Le rendez-vous de la capitale ougandaise avait pour objectif de traduire en actes concrets la Déclaration de New-York pour les réfugiés et les migrants qui appelle à plus de solidarité envers ces populations fragiles.

Son organisation en Ouganda n’est donc pas un simple fait du hasard. Car, le pays de Yoweri Museveni abrite aujourd’hui sur son territoire 1.252.470 réfugiés, originaires en grande majorité de la République du Soudan du Sud, de la République démocratique du Congo et, dans une moindre mesure du Burundi. Selon les Nations unis, plus de la moitié de ces populations sont des enfants.

En marge de ce rendez-vous, Ali Bongo Ondimba et Yoweri Museveni ont échangé en tête-à-tête. Au menu de cette audience, la problématique de ce sommet et les questions d’intérêt commun entre le Gabon et l’Ouganda.

Selon le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), 8 milliards USD sont nécessaires pour financer, d’ici à 2020, la politique d’accueil et de protection des réfugiés mise en œuvre par l’Ouganda qui abrite la plus grande population de réfugiés du continent africain.

FIN/INFOSGABON/PM/2017

Copyright Infos Gabon

Advertisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *