Gabon : Quid de la création d’un Conseil National du Numérique ?

Libreville, Jeudi 1er Octobre 2015 (Infos Gabon) – Le Ministre gabonais de l’Économie Numérique et de la Poste, Pastor NGOUA N’NEME a présidé, mercredi 30 Septembre 2015, à Libreville, la rencontre des acteurs de l’écosystème numérique gabonais, occasion pour lui de projeter la mise en place d’un Conseil National du Numérique, une structure qui doit servir de cadre de réflexion, de concertation et de propositions, tout en annonçant également l’institutionnalisation d’un salon international en la matière.

Une séance de travail a réuni mercredi à Libreville autour du Ministre de l’Économie Numérique et de la Poste, Pastor NGOUA N’NEME, l’ensemble des acteurs de l’écosystème numérique gabonais pour plancher sur le thème : « pour un écosystème du numérique organisé ».

Dans son adresse aux participants, Pastor NGOUA N’NEME a préalablement adressé ses remerciements pour avoir honoré de leur présence ce tour de table qui, a-t-il dit, vise la réalisation du plan ‘’Gabon Numérique ‘’conformément aux ambitions du Président Ali Bongo Ondimba de doter définitivement le Gabon d’infrastructures numériques de rang mondial, et de le hisser en un pôle régional de services numériques.

« A l’origine de cette ambition, il y a sa conscience aiguë de l’exceptionnel levier de croissance économique que constituent les TIC et sa volonté forte de promouvoir leur utilisation pour produire, échanger, éduquer, s’instruire, administrer, réprimer, se soigner ou se distraire en les mettant à la disposition de l’ensemble de la population », a soutenu le membre du gouvernement.

Dressant le bilan des actions posées par l’Etat pour parfaire le plan ‘’Gabon Numérique’’, il a magnifié le dispositif institutionnel, législatif et réglementaire qui présente une séparation nette entre les fonctions stratégiques des missions d’exécution ou d’exploitation qui relèvent des établissements personnalisées (ANINF, SPIN) et de régulation qui sont de la compétence de l’ARCEP (Agence de Régulation des Communications Électroniques et des Postes).

Les personnalités présentes à la réunionEn outre, M. NGOUA N’NEME s’est particulièrement félicité au nom du gouvernement de la dynamique que connait actuellement le secteur des télécommunications dont le poids est marqué dans l’économie nationale. Déjà en 2014 il représente 5% du PIB avec 12 000 emplois pour un chiffre d’affaires de près de 293 Milliards de FCFA. En plus, le taux de pénétration de l’internet est de 86% pour un parc de 1.150.894 abonnés avec une large prédominance de l’internet mobile qui elle-même demeure la conséquence directe du recul de la téléphonie fixe.

A la fin, il s’est félicité du prix « TIC pour le développement durable » décerné récemment à New York (USA) au Président Ali Bongo Ondimba, avant d’annoncer qu’il sera désormais organisé chaque année le Salon international de l’économie numérique et de l’internet du Gabon, dont la première édition aura lieu du 14 au 18 décembre 2015.

Signalons que la réunion s’est tenue en présence de plusieurs personnalités, notamment Alex Bernard Bongo Ondimba, DG de l’ANINF, Serge Essongué, Secrétaire Exécutif de l’ARCEP, et le représentant de la SPIN.

FIN/INFOSGABON/OS/2015

Copyright Infos Gabon

La Corée du sud soutient l’Arcep

Libreville, Dimanche 7 Juin 2015 (Infos Gabon) – L’ambassadeur de Corée du sud au Gabon, Choe Cheolkyu a, en prélude au 15e colloque mondial des régulateurs qui se tient du 8 au 11 juin à Libreville, remis le mardi 23 juin écoulé, un don d’une soixantaine d’ordinateurs (fixes et portables) et de matériels de bureautique d’une valeur de 30 millions de FCFA, soit 50 000 dollars US, à l’autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) représentée par son président M. Lin Mombo.

« Le colloque mondial qui aura lieu la semaine prochaine est un événement très important, avec pour thème +la réduction de la fracture numérique et l’enrichissement de la connectivité des peuples en Afrique. L’Arcep a fait beaucoup d’efforts dans la réalisation et la facilitation des communications électroniques, à travers les services 3G et 4G, ceci afin de renforcer la compétitivité du Gabon », a déclaré Choe Cheolkyu, Ambassadeur de Corée du Sud au Gabon.

Et d’ajouter : « À l’occasion de cet événement, la Corée voudrait contribuer à l’organisation et aussi réaffirmer les relations solides entre le Gabon et la Corée ».

Signalons que les travaux de ce 15e colloque mondial des régulateurs seront présidés par Lin Mombo, président de l’ARCEP et se focaliseront sur plusieurs sujets, notamment l’argent sur mobile, le monde nouveau des services financiers numériques, le tout-Internet, enjeux et perspectives, stratégies innovantes pour promouvoir l’inclusion numérique, la cyber-accessibilité, la taxation et économie numérique, ainsi que l’interopérabilité dans l’écosystème numérique, ont expliqué les organisateurs.

FIN/INFOSGABON/AE/2015

Copyright Infos Gabon

Gabon : Le coût de la communication désormais à 1 FCFA la seconde chez Airtel

Libreville, Vendredi 26 Décembre 2014 (Infos Gabon) – Décidé d’offrir le meilleur à ses clients, Airtel Gabon a baissé le coût de la communication à la seconde à 1 FCFA, à travers l’offre Samba. L’annonce a été faite mardi, à Libreville, au cours d’une conférence de presse que Directeur Général d’Airtel Gabon, Hervé Olivier Njapoum, a animée en présence du Président de l’autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (ARCEP), Lin Mombo.