Politique

Agences publiques au Gabon : Le temps des comptes

Libreville, Mardi 17 Octobre 2017 (Infos Gabon) – Le directeur de cabinet du président Ali Bongo Ondimba, Brice Laccruche Alihanga vient d’entamer une série de rencontres avec les responsables de ces structures afin de dresser le bilan depuis leur création.

L’heure du bilan aurait-elle sonné pour les agences publiques au Gabon? S’achemine-t-on inexorablement vers un audit général de ces structures mises en place il y a cinq ans par le chef de l’Etat? Toutes ces questions taraudent les esprits quelques jours seulement après le passage au palais du bord de mer de Libreville d’Alex Bernard Bongo Ondimba.

Le directeur général de l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANINF) a été reçu en audience vendredi dernier par le directeur de cabinet du président de la République. Il lui a été demandé de fournir un ensemble de documents relatifs aux différentes réalisations opérées par son agence.

Après lui, d’autres responsables sont annoncés pour faire le point avec M. Alihanga sur le fonctionnement des structures dont ils ont la charge. Les visiteurs devront répondre aux questions suivantes : «Où en est-on ?» «Quelles sont les difficultés rencontrées par ces structures?» L’objectif étant d’identifier leurs forces et faiblesses.

Le directeur de cabinet du président de la république a laissé entendre que le Chef de l’Etat s’impatiente. «Le chef de l’Etat exige des résultats concrets et rapides. Aujourd’hui, nous n’acceptons plus les retards», a précisé Brice Laccruche Alihanga.

On se souvient que lors du dialogue politique initié par le président Ali Bongo Ondimba, les membres de la Commission 4, abordant de la consolidation de la paix et de la cohésion nationale, étaient partagés sur la question de savoir s’il fallait supprimer ces différentes structures directement rattachées à la présidence de la République et présentées comme des ministères bis ou s’il fallait plutôt les redéfinir et les restructurer conformément à un projet gouvernemental? Seul l’avenir répondra avec précision à toutes ces interrogations.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *