Economie

Contrôle des navires : L’uniformisation des mécanismes en débat

Libreville, Vendredi 11 Octobre 2019 (Infos Gabon) – Des délégués venus d’une vingtaine de pays d’Afrique du Centre et de l’Ouest ont réfléchi jeudi et vendredi sur la question à Libreville au Gabon.

Les délégués des 20 pays membres du Comité de contrôle des navires par l’Etat du Port dénommé  «MOU d’Abuja», autrement dit mémorandum d’entente se sont séparés ce vendredi au terme de deux jours de travaux à Libreville au Gabon à la faveur de leur 10e réunion.  Les participants à ces travaux conduits par Justin Ndoundangoye, ministre gabonais des Transports, de l’Equipement, des Infrastructures et des Travaux publics, ont fait le constat selon lequel environ 80% du flux des marchandises transitent par la mer et entendent pour cela harmoniser les règles et pratiques de contrôle des navires qui transitent par leurs ports.

«La sécurité maritime paraît de ce fait comme un enjeu primordial qui doit susciter une réflexion profonde de la part des participants», a souligné Justin Ndoundangoye.

Membre depuis un an de cet ensemble des États ayant créé un Registre international des navires ouvert aux bateaux immatriculés sous juridiction gabonaise, avec des perspectives économiques et de formations aux nouveaux métiers connexes d’immatriculation des navires, le Gabon s’emploie à mettre en place un système fiable de signalisation maritime. Celui-ci engage d’importants moyens se surveillance et de sécurité.

Outre le financement du Secrétariat de l’organisation, l’examen critique des actions, l’évaluation des activités du contrôle des navires par l’Etat du port faisait partie des thèmes en débat.

FIN/INFOSGABON/SM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI CAISTAB : Serge Rufin Okana à la manœuvre

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *