Economie

Fibre optique au Gabon : Le projet coince

Libreville, Lundi 13 Mars 2017 (Infos Gabon) – La Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG) refuserait de céder les poteaux au Groupe Vivendi Africa chargé de déployer cette technologie au Gabon.

Le projet d’installation de la fibre optique au Gabon connait quelques perturbations dans sa matérialisation. Depuis quelque temps, le Groupe Vivendi Africa (GVA), l’entreprise chargée de déployer cette technologie sur l’ensemble du territoire gabonais, peine à la mettre en œuvre.

De sources concordantes, rien ne marcherait plus entre GVA et son partenaire, la Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG). A travers un contrat, les deux entreprises se sont entendues pour l’utilisation des poteaux. Les mêmes sources indiquent que la SEEG ne serait plus d’accord avec ledit contrat.

Mettant ainsi le Goupe Vivendi en difficulté vis-à-vis de l’Etat gabonais dont elle a obtenu une licence à cet effet de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) du Gabon.

Selon toute vraisemblance, les dirigeants de la SEEG n’apprécieraient pas le «bilan catastrophique» dressé au sujet de leur prestation durant les vingt ans de concession de cette entreprise.

Le Groupe Véolia, concessionnaire de la SEEG, serait allé dénoncer ledit contrat auprès du ministère de l’Energie et de l’Eau. Or, GVA, filiale du Groupe Bolloré, aurait consenti un investissement de l’ordre de 15 milliards de francs CFA sur le projet et avait dû décamper au Benin pour défaut de licence.

FIN/INFOSGABON/TW/2017

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *