Société

Gabon / Don de sang : Un “exercice qui sauve des vies” selon Edmond Ogowe

Libreville, Samedi 15 Juin 2019 (Infos Gabon) – Entretien avec le président de l’Association des donneurs de sang bénévoles du Gabon M. Edmond Ogowe, dans le cadre de la campagne de sensibilisation dans la commune de Libreville et d’Akanda, au cours de laquelle ce dernier a indiqué l’importance de faire le don du sang.

Infos Gabon : Dans quel cadre cette journée est-elle organisée ?

M. Edmond Ogowe : Nous organisons cette journée dans le cadre de la sensibilisation des populations, sur le bien fondé de la pratique du don de sang. C’est un acte qui sauve des vies, qui est d’ailleurs le thème de cette campagne à savoir ‘’ ensemble ‘’sauvons des vies humaines.

Il y a de cela quatre jours que nous avons débuté cet événement par le carrefour delta, et qui devra s’étendre dans d’autres grandes artères de la ville. Il faut dire que cette campagne de sensibilisation est organisée en prélude à la première caravane de promotion et de sensibilisation au don de sang que nous organisons ce vendredi 14 juin en collaboration avec le Centre National de Transfusion sanguine (CNTS).

Infos Gabon : Cette opération que vous avez dénommée ‘’opération 100 pour sang’’ de quoi s’agit-il exactement ?

M. Edmond Ogowe : L’un des objectifs de cette première journée, organisée par l’association des donneurs de sang bénévoles du Gabon (ADOSADE Gabon) dont je suis le président, est de réunir, durant ce jour, un minimum de 100 donneurs. Des personnes volontaires qui viendront faire librement le don de sang, après avoir compris la nécessité de cet exercice qui sauve des vies.

C’est la raison pour laquelle, nous invitons d’ailleurs tous les autres partenaires engagés dans cette action, à nous rejoindre ce vendredi, mais également les populations à venir faire le geste qui sauve des vies humaines.

Infos Gabon : D’où vous est venue l’idée de créer cette association qui œuvre pour cette tâche noble comme la collecte de sang ?

M. Edmond Ogowe : Nous sommes partis d’un constat fait par tous, et d’une prise de conscience collective, où beaucoup ne sont pas informés des raisons des décès parfois enregistrés et qui, pour bon nombre, sont du à l’absence de poches de sang dans les hôpitaux.

Ces décès sont le fruit des interventions chirurgicales qui demandent très souvent des poches de sang et dont l’absence conduit à la mort. Cela pourrait se justifier par le manque d’informations, ou beaucoup n’ont pas compris que le sang  ne se fabrique pas, et ne se trouve pas ailleurs qu’à travers des personnes qui donnent le leur bénévolement.

Infos Gabon : Durant  ces quatre jours de campagne de sensibilisation, quel est le message que vos équipes diffusent aux populations pour les convaincre à faire le geste qui sauve des vies ?

M. Edmond Ogowe : D’abord, il faut faire comprendre aux gens l’importance de donner son sang de façon bénévole après 3 mois. Le Centre National de Transfusion sanguine (CNTS) fonctionne avec un stock qu’il gère, et celui-ci n’est disponible que parce qu’il y a des personnes qui font partiellement le don, ces personnes que nous appelons des donneurs volontaires et réguliers.

Malheureusement, nous constatons également que le C.N.T.S ne fonctionne pas avec des donneurs réguliers, mais plutôt avec des donneurs familiaux, des personnes qui ne donnent leur sang que pour leur parent malade, une situation qui cause de réelles difficultés en période d’urgence.

Infos Gabon : En conclusion que ferez-vous des poches de sang récoltées au sortir de cette campagne ?

M. Edmond Ogowe : Nous allons les remettre au service du Centre national de transfusion sanguine, qui devra procéder à des analyses.

FIN/INFOSGABON/SMM/2019

Copyright Infos Gabon

Lire 👉 Gabon : « L’hypertension est la première maladie dans notre pays » (Pr Jean François Meye)

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *