Social

Gabon / Finie la version farcesque du code du travail : Place au réel consensus

Libreville, Mardi 11 Février 2020 (Infos Gabon) – La réforme entreprise sur le code du travail s’accompagnera-t-elle d’une évolution des droits des travailleurs ? C’est question que se posent tous les gabonais.

Brisant le corset syndical, une fraction des syndicalistes, particulièrement de la Dynamique Unitaire (DU), après avoir aiguisé les appétits de leur leader se sont joints aux travaux de la plénière, malgré quelques volées de bois. Durant six jours, la plénière tripartite gouvernement-syndicats-patronat est revenue sur certaines questions considérées par d’autres comme clivantes.

La remise du rapport de ces discussions au Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, à l’issue de ces travaux est un signe d’un réel consensus parce qu’ils ont planché sur les 413 articles du code du travail.

Or, il n’y en a pas qu’un seul droit, car plusieurs coexistent. Cela s’explique par des rapports de force différents entre syndicats et patronat. Pour la Cosyga : “Nous sommes pour un code du travail qui permettra de bâtir les relations travailleurs et employeurs plus humaines et prospères dans l’intérêt de la nation”.

De son côté, le patronat se met au service avec un esprit constructif : “Nous sommes satisfaits de constater que contrairement à ce que faisaient craindre les crispations constatées ces dernières semaines, nos discussions sur le code du travail se sont passées paisiblement dans un esprit constructif”.

Tout le mérite revient Madeleine E. Berre qui avait essuyé des critiques acerbes pour rien. Elle a précisé : “Loin de précariser les emplois des travailleurs, cette réforme doit aboutir à une véritable modernisation de notre code du travail et permettre la garantie des emplois”.

Et le Premier ministre d’indiquer : “Cette victoire d’étape, n’est ni celle des organisations des travailleurs, ni celle des organisations des employeurs, encore moins celle du gouvernement. C’est la victoire du dialogue social et de l’intérêt général”. Comme pour dire que c’est finie la version farcesque du code du travail que les uns ont eu tort de caricaturer.

FIN/INFOSGABON/EM/2020

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon / Médias : La revue de la presse gabonaise de la semaine du 3 au 9 février 2020

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *