Politique

Gabon : Ida Réténo Assonouet et le personnel de la Justice

Libreville, 2 février 2013 (Infos Gabon) – Un message fort adressé à tout le personnel de la justice  par le garde des sceaux, Ida Réténo Assonouet, à l’occasion d’une récente cérémonie à Libreville.

C’était le moment pour Ida Réténo Assonouet de revérifier le fonctionnement de son administration en appelant les uns et les autres au respect de la déontologie, à la probité, à l’observation stricte de la discipline, au professionnalisme et à l’abnégation au travail.

« Un meilleur accomplissement du service public de la justice exige un pacte de confiance entre les acteurs de ce corps et les citoyens au nom de qui la justice est rendue, afin de renvoyer l’image qui correspond au travail ».

Le ministre de la justice a dénoncé les maux qui gangrènent la justice gabonaise dont elle a la charge à savoir, entre autres : la spoliation des usagers ; le trafic d’influence ; les lenteurs ; la justice spectacle qui ne moralise personne montrant ainsi l’inefficacité et le laxisme de nos agents judiciaires et son corollaire qui a pour nom la dépravation des mœurs en milieu carcéral ».

« La dépravation des mœurs, le clanisme, l’indignité professionnelle qui n’honore ni la robe des magistrats, encore moins l’uniforme de la sécurité pénitentiaire, ont des proportions inquiétantes. J’attends avec impatience que ces maux soient enrayés », a indiqué Ida Réténo Assonouet tout en demandant au commandement en chef de la sécurité pénitentiaire de lui faire parvenir un plan d’action pour mettre en œuvre le programme sociale des détenus. Signalons que la Première Dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba, avait déjà posé les jalons dudit programme.

Le Premier Président de le Cour d’Appel de Libreville, a, au nom de tout le personnel de la justice, remercié  madame le Ministre pour le matériel obtenu contribuant à l’amélioration de leurs conditions de travail.

« Depuis votre arrivée à la tête de ce ministère, vous vous battez tous les jours pour l’amélioration du travail des magistrats et greffiers. Nous en voulons pour preuve des dotations en matériel informatiques et roulant dont a été bénéficiaire l’ensemble des juridictions », a souligné Edouard Ogandaga, Premier Président de le Cour d’Appel de Libreville.

FIN/INFOSGABON/PK/MM/2013

© Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *