Politique

Gabon : Jean Ping invité à se retirer

Libreville, Mercredi 19 Décembre 2018 (Infos Gabon) – Guy Nzouba Ndama, président du parti Les Démocrates (LD) demande au leader de la Coalition pour la nouvelle République de passer la main à une nouvelle génération d’hommes politiques pouvant valablement parler au nom de l’opposition.

La fissure qui couve au sein de l’opposition gabonaise a fini par se révéler au grand jour avec la dernière sortie de Guy Nzouba Ndama. Sans langue de bois et dans son franc-parler habituel, le président du parti Les Démocrates n’est pas allé du dos de la cuillère pour demander à Jean Ping de prendre sa retraite politique comme leader de l’opposition gabonaise au profit de nouvelles forces politiques émergentes.

«Jean Ping devrait se retirer et laisser la place à une nouvelle génération pendant qu’il en est encore temps»,a-t-il déclaré à Libreville devant ses partisans. Pour l’orateur, celui qui fut son mentor lors de la présidentielle de 2016 «risque de livrer le combat de trop. Je l’ai pourtant déjà averti».

En effet, cette sortie musclée de Guy Nzouba Ndama intervient après un constat d’échecs successifs de la part du leader de la Coalition pour la nouvelle République (CNR). Non seulement Jean Ping n’a pas réussi à dissuader l’opposition qui l’a soutenu en 2016 lors de la présidentielle à boycotter les dernières élections locales et législatives, mais n’a non plus pu mobiliser les Gabonais pour renverser le régime en place, en l’absence du président Ali Bongo Ondimba, en convalescence à Rabat au Maroc après un malaise survenu à Riyad en Arabie Saoudite.

Le fiasco enregistré samedi dernier lors du meeting tenu à son siège sis aux Charbonnages est venu davantage montré aux yeux du monde que Jean Ping est désormais inaudible pour des milliers de Gabonais.

En plus, au sortir des dernières joutes électorales, Guy Nzouba Ndama se considère déjà comme leader de l’opposition au regard du nombre de sièges engrangés par sa formation politique pour la prochaine législature. Bien que lui-même ayant perdu dans son fief à Koulamoutou.

Dans une interview accordée à nos confrères de l’hebdomadaire gabonais La Loupe, celui qui fut président de l’Assemblée nationale de longues années durant, laissait déjà présager des signes avant-coureurs de cet appel à l’endroit de son mentor d’hier.

«Je ne comprends pas le sens de cet appel. Pourquoi intervient-il maintenant et pas avant les élections [boycottées par M. Ping] ? Vraiment, je ne comprends ni le contenu, ni les objectifs, ni le sens de cet appel au rassemblement», a lancé Guy Nzouba Ndama.

Le résultat de ce divorce était là le week-end dernier. Ni Alexandre Barro Chambrier, Zacharie Myboto, Franck Nguéma ou Guy Nzouba Ndama lui-même, ses inconditionnels d’hier, personne n’est venue à ce meeting.

FIN/INFOSGABON/PM/2018

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI  Gabon : Le meeting de Jean Ping

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *