Social

Gabon : Le nouveau DG du CNOU a pris fonction

Libreville, Jeudi 15 Février 2024 (Infos Gabon) – Après les nominations du 7 février dernier au Conseil des ministres, l’heure est à la passation des charges entre les anciens et les nouveaux DG sous la supervision de leurs ministres de tutelle.

C’est le cas du Centre National des Oeuvres Universitaires (CNOU) où Jean Noël Eya Ondo et le Colonel Barry Aliou Mbia Kombe, respectivement Directeur Général sortant et entrant, ont eu un échange fructueux le 13 février en présence du Conseiller technique du ministre de l’enseignement supérieur. Cette passation de service était l’occasion pour l’ancien patron du CNOU de faire la genèse pour rappeler dans quel état il a trouvé cette administration.

“Nous ne perdons pas à l’esprit l’état des lieux à notre arrivée en 2020. Un CNOU à l’agonie, restauration et campus fermés, personnel démotivé à cause des retards de salaires et de primes, le CNOU en première page des médias pour surfacturation ; les autorités de l’époque proposait même un plan social pour amorcer sa fermeture”, a déclaré Jean Noël Eya Ondo en substance.

Et 3 ans et demi plus tard, à la question de savoir comment se porte cette structure en charge de la vie sociale étudiante, la réponse est claire. “Le CNOU aujourd’hui se porte bien grâce à la mobilisation et la motivation de l’ensemble de collaborateurs et des agents qui n’ont ménagé aucun effort pour refonder la crédibilité de cette institution auprès de ses partenaires financiers et techniques, à savoir, les banques, les différents fournisseurs et les étudiants”, a-t-il ajouté.

Aujourd’hui, le CNOU a gagné ses lettres de noblesse. La confiance retrouvée, le CNOU remplit ses missions de prise en charge du social de l’étudiant avec les moyens disponibles. Il sert 4 500 plats en moyenne par jour aux étudiants.

“Le budget est passé de 1,8 milliard en 2020 à 20 milliards en 2024. Avec pour la première fois, depuis longtemps, un budget d’investissement qui va permettre d’améliorer enfin l’offre en restauration pour l’atteinte de production de 10 000 plats jour”, a expliqué M. Eya Ondo en mettant en avant les objectifs fixés par le dernier conseil d’administration de décembre dernier. Cette hausse budgétaire permettra également la relance de l’hébergement étudiant.

Des explications qui ont été suivies avec attention particulière. Puisque Barry Aliou Mbia Kombe, qui veut honorer les plus hautes autorités pour la confiance placée à sa modeste personne, a promis de marcher sur les traces laissées par son prédécesseur. Il a dit à ses collègues qu’il aura besoin de tout le monde. Les agents devront à cet effet travailler en symbiose à l’image d’un village où un père de famille évolue en étroite collaboration avec ses enfants. C’est-à-dire chacun participe à la construction et l’entretien de l’édifice.

Les employés du CNOU devront, selon lui, se focaliser sur leur mission principale, notamment la prise en compte des attentes des étudiants qui est le Cheval de bataille des nouvelles autorités gabonaises. M. Mbia Kombe, colonel des eaux et forêts, qui n’a pas beaucoup parlé, n’est pas un novice. Il a déjà occupé des postes similaires et a également participé à la task-force. Aujourd’hui, sa seule motivation est de servir l’étudiant.

Le bien-être de l’étudiant est donc l’information phare que l’on peut retenir des échanges entre l’ancien et le nouveau Directeur Général du Centre National des Oeuvres Universitaires. Ce service à l’étudiant s’articule autour de deux priorités que sont la restauration et l’hébergement.

Des rencontres seront certainement organisées dans les jours à venir entre les nouveaux dirigeants et les étudiants pour la matérialisation de ces différents points après l’installation du nouveau DG, mercredi, par le ministre de tutelle.

FIN/INFOSGABON/SM/2024

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *