Politique

Gabon : Les différentes étapes pour salir Noureddin Bongo Valentin

Libreville, Mardi 21 Janvier 2020 (Infos Gabon) – Les détracteurs du régime gabonais multiplient les astuces pour critiquer le coordinateur générale des affaires présidentielles.

Ceux des adversaires du pouvoir en place au Gabon dont la seule préoccupation ne consiste désormais qu’à s’attaquer de manière virulente et maladroite à la personne de Noureddin Bongo Valentin essaient tant bien que mal d’exécuter leur projet. Depuis sa nomination au poste de coordinateur général des affaires présidentielles le 5 décembre dernier, ils ont franchi plusieurs étapes dans leur sale besogne.

Ils s’appuient sur un prétexte fallacieux en rapport avec une affaire de détournement d’argent et la lui mettre sur le dos;  activent les réseaux sociaux et amplifient cette fausse affaire pour que l’opinion nationale pense que c’est vrai;  organisent des lives pour appuyer la démarche de diffamation et le présentent comme étant le mal absolu.  

Ils ne manquent non plus l’occasion de lui coller des histoires abracadabrantesques sur le dos du genre : «il est maintenant lié aux enlèvements d’enfants»  pour l’empêcher de travailler.  Leur ambition étant de le faire reculer dans son ambition de travailler pour le pays et l’empêcher de se concentrer sur son travail en orchestrant la diffusion d’articles de presse et de publications sur les réseaux sociaux.

Usant des réseaux sociaux comme Facebook, Twitter et surtout WhatsApp, ces pourfendeurs propagent des mensonges pour faire croire aux Gabonais que c’est vraiment l’actualité du moment, c’est la dernière doc du pays.  Ils ont orchestré une plainte sans fondement contre lui pour entretenir le plus longtemps possible le doute sur son intégrité.

Il faut que la polémique prenne du temps. Pour ces entrepreneurs de l’intox, si la victime réagit, ils la présentent comme le grand méchant et n’hésitent pas à se mettre sous la peau de la victime en aboyant bruyamment : « vous voyez ! Il est puissant comme ça et c’est lui qui veut nous mettre en prison !» 

A travers des faux profils Facebook des activistes, ils coordonnent leur campagne de diffamation entre la viralité  des messages partagés sur WhatsApp et le bouche à oreille.  Les entrepreneurs du mal n’hésitent non plus à sponsoriser des faux contenus, à mettre en place des éléments de langage contre Noureddin Bongo Valentin et à attendre patiemment devant une tasse de café que la cabale prenne. L’objectif recherché est que les Gabonais se disent : « tsouooh, le gars là vient d’être nommé et il est déjà dans les magouilles ! ».

Même si ce sont des mensonges à grosse dose, le coordinateur général des affaires présidentielles ne trouvera jamais le temps matériel de faire un démenti auprès de chaque Gabonais. Conséquence au moins 1/4 de gens qui ont été exposés à ces mensonges vont quand même penser que c’est vrai. Maintenant que vous êtes au courant, soyez vigilants. 

FIN/INFOSGABON/SM/2020

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon / Médias : La Revue de la presse gabonaise de la semaine du 13 au 19 janvier 2020

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *