Elections Politique

Gabon : Les élections législatives seront couplées aux locales le 6 octobre

Libreville, Lundi 6 Août 2018 (Infos Gabon) – Les électeurs iront aux urnes les 6 et 27 octobre prochains pour voter les députés, conseillers municipaux et départementaux.

L’histoire politique gabonaise connaîtra en octobre prochain une innovation avec l’organisation d’un double scrutin législatif et local. Selon une annonce faite ce lundi par le président du Centre gabonais des élections (CGE), Moïse Bibalou Koumba, les prochaines élections législatives et locales seront jumelées et se dérouleront les 6 et 27 octobre prochains, respectivement pour le premier tour pour les deux et le second tour pour les législatives.

Les conseillers municipaux et départementaux élus au terme de ce double scrutin devront élire à leur tour au suffrage universel direct les maires et leurs adjoints ainsi que les sénateurs. Selon le Centre gabonais des élections, la date limite de dépôt des candidatures est fixée au 20 août à 18 heures, alors que la campagne pour le premier tour est prévue du 25 septembre  au 5 octobre 2018.

Pour le second tour, la campagne électorale se déroulera du 13 au 26 octobre 2018 à minuit. C’est donc un ouf de soulagement que poussent les Gabonais après cette importante annonce du CGE.

Attendues depuis décembre 2016, les élections législatives ont connu plusieurs reports au point de plonger l’Assemblée nationale dans l’illégalité. Une situation qui poussera la Cour constitutionnelle à prendre ses responsabilités en constatant sa vacance le 30 avril dernier pour confier ses prérogatives au Sénat.

Révision de la liste électorale

C’est dans le sillage de ce double scrutin que la deuxième révision de la  liste électorale se tient du 8 au 10 août 2018. Compte tenu de ce que cette opération d’enrôlement n’est pas ordinaire parce que organisée en pleine année électorale, elle s’adresse particulièrement aux citoyens dont l’inscription ou la radiation aura été ordonnée par la juridiction compétente ou celles auxquelles les juridictions auront interdit le droit de vote ou d’élection après la première révision de la liste électorale.

Elle concerne aussi tous ceux des agents des secteurs public ou parapublic et des employés des entreprises privées ayant été mutés ou mise à la retraite après la première révision de la liste électorale. Cette catégorie d’électeurs devra présenter un ordre de mutation ou un document de mise à la retraite et produire un certificat de radiation de la liste électorale de la précédente résidence.

Cette révision concerne également les citoyens gabonais ayant atteint dix-huit ans après le 29 juin 2018, date de clôture de la première révision, ou qui les auront au plus tard le 10 août 2018 date de clôture de cette seconde révision.  Les Gabonais régulièrement inscrites dont les noms ne se trouvent pas en définitive sur la liste de leurs circonscriptions électorales ou de leurs centres de vote, sous réserve de la présentation de leurs certificats d’inscription (récépissé d’enrôlement); ainsi que les citoyens dont les données ont été mal transcrites en sont également concernés.

L’enrôlement des électeurs se fait sur simple présentation de pièces justificatives notamment la carte nationale d’identité, le passeport biométrique ordinaire, l’acte de naissance ou le jugement supplétif.

FIN/INFOSGABON/PM/2018

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI  Législatives au Gabon : Les médias appelés à plus de responsabilité

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *