Politique

Gabon : L’opposition divisée

Libreville, Jeudi 9 Août 2018 (Infos Gabon) – Ses membres se livrent une guerre de leadership et ne semblent plus regarder vers la même direction.

La dynamique de l’opposition gabonaise observée lors de la présidentielle d’août 2016 aurait-elle définitivement volé en éclats? La Coalition pour la nouvelle République (CNR) mise en place par Jean Ping serait-elle en train de vivre ses derniers jours? Nombre d’analystes de la scène politique gabonaise répondent par l’affirmative au regard de plusieurs évènements survenus ces derniers temps.

Après le départ de plusieurs inconditionnels, plus rien ne semble aller entre le candidat malheureux à la dernière élection présidentielle et Alexandre Barro Chambrier, l’un des derniers fidèles. On se souvient qu’au cours du rassemblement de Dynamique unitaire organisé le 3 août dernier au terrain de Basket d’Awendjé contre les mesures gouvernementales, ce dernier s’est vu barrer la voie par des « proches de Ping » venus en nombre soutenir la manifestation. Depuis cet incident, il ne se passe plus de jour sans que les deux personnalités par militants et sympathisants interposés, s’envoient des piques et s’invectivent.

Pour les pro-Ping, le président du Rassemblement Héritage et Modernité (RHM) est «un faux opposant qui fait le jeu du pouvoir». Parce que, selon eux, «il participe aux législatives». Quant aux pro-Chambrier, à bientôt 76 ans, Ping «doit passer la main. Il a eu sa chance en 2016. Celle-ci est passée. Il a été incapable de convaincre à l’international de sa victoire. Il n’a plus rien à apporter à l’opposition. Il doit transmettre le témoin à plus jeune que lui. D’ailleurs, ces derniers temps, on ne l’entend plus».

On se souvient encore de la récente sortie Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, son ancien porte-parole et cadre de l’Union nationale (UN), un autre parti d’opposition, n’est pas allé par quatre chemins pour demander à son mentor de s’éclipser. Au sein de l’opposition, des voix s’élèvent pour dénoncer le refus de M. Ping de ne pas prendre part aux législatives des 6 et 27 octobre prochains.

FIN/INFOSGABON/PM/2018

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI  Gabon : Ali Bongo Ondimba à cœur ouvert avec le peuple

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *