Social

Gabon : Mettre fin aux violences faites aux femmes

Libreville, Mardi 25 Février 2020 (Infos Gabon) – Le ministre de la Lutte contre les violences faites aux femmes, Prisca Koho Nlend a rejeté l’emploi de la violence, contrairement aux années où les violences physiques, sexuelles, verbales ou économiques étaient appliquées à la gent féminine.

Samedi dernier, elle a manifesté sa volonté de déstabiliser cette pratique en mettant fin à cette problématique devenue le cheval de bataille des autorités. Le lancement de la campagne nationale de sensibilisation aux violences faites aux femmes à Ntoum a connu un moment décisif dans le département du Komo-Mondah.

Pour fermer la porte à ces tendances malsaines, les acteurs de la société civile, les ONG et associations de lutte contre les violences basées sur le genre étaient symboliquement représentés. Ils n’ont pas modéré leurs propos.

En effet, les femmes sont chaque jour victimes de violence au Gabon. Près de 52% de femmes depuis l’âge de 15 ans en subissent les méfaits. Le développement de ce fléau est indissociable de la mentalité conquérante de l’homme. Il faut inverser les comportements déviants.

Ainsi donc, des stratégies de répression par la loi peuvent freiner ces errements. Il y a urgence que la pédagogie et des rencontres de ce type recomposent de bons réflexes.

FIN/INFOSGABON/PM/2020

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon / Médias : La Revue de la presse gabonaise de la semaine du 17 au 23 février 2020

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *