Social

Gabon / Nouveau Code du travail : La COSYGA satisfaite du rendu

Libreville, Mercredi 28 Août 2019 (Infos Gabon) – Au terme des travaux de la révision du nouveau Code du travail qui se sont tenus du 19 au 26 août dernier, le secrétaire général de la Confédération syndicale gabonaise (COSYGA) Philippe Djoula a accordé une interview à notre rédaction. Détails.

Infos Gabon : Monsieur le secrétaire général de la Confédération syndicale gabonaise (COSYGA), vous avez pris part aux travaux portant sur la révision du nouveau Code du travail, de quoi était-il question ?

Philippe Djoula : Le contexte n’étant plus le même, à ce jour, beaucoup d’eau a coulé sous le pont. Aujourd’hui, nous avons estimé qu’il était nécessaire de réviser ce nouveau projet de Code du travail. Nous avons donné le meilleur de nous-mêmes, au nom et pour le compte des travailleurs.

Infos Gabon : Vous venez de parapher ce projet, est-ce à dire que vous êtes satisfaits du contenu?

Pour ma part ainsi que pour la COSYGA que je représente, nous avons été satisfaits de participer à la révision du Code du travail. Cela s’est fait article par article, nous avons fait des commentaires, donné des motivations de changement de nouvelles écritures.

Infos Gabon : En quelques mots, quelles sont les nouvelles dispositions qui ont été prises dans ce nouveau Code du travail ?

Philippe Djoula : Je ne saurais quoi dire, c’est plus de quatre cent articles qui ont été inscrits. Mais le gouvernement qui est l’initiateur de ce projet a ajouté un certains nombres de métiers, comme celui de docker. À cet effet, nous avons jugé incongrue que des métiers puissent exister dans un code du travail. Cependant, nous avons fait en sorte que ces métiers puissent exister au sein des conventions collectives.

Infos Gabon : Monsieur le secrétaire général, vous arrivez à la tête de l’une des plus vielles formations syndicales du pays, quelles sont vos défis pour votre magistère ? 

Philippe Djoula : Pour l’heure, ce qu’il faut retenir c’est l’une de nos visions qui vise à remettre la COSYGA aux mains des travailleurs, moderniser son fonctionnement vu que ce n’était plus le cas. Nous voulons également faire en sorte que les travailleurs de la COSYGA restent travailleurs. Ne peut en être membre du bureau exécutif  que les travailleurs de la COSYGA régulièrement affiliés et à jour de leurs cotisations et non le contraire. 

Infos Gabon : Votre mot de fin

Philippe Djoula : Je tiens à remercier la presse qui nous a accompagnés tout au long de cet exercice. Je voudrais également reconnaître que la dialectique qui a prévalu tout au long de cet atelier a été dans une ambiance bon enfant. Je n’oublie pas le Syndicat national des enseignants chercheurs (SNEC) et celui de l’Office national des employés du pétrole (ONEP) qui ont été dans un véritable apport lors de nos échanges.

FIN/INFOSGABON/LK/2019

Copyright Infos Gabon

Lire aussi Gabon : Gouvernement et partenaires sociaux en concertation pour la réforme du code du travail

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *